Paris, dimanche 29 mai 2005

Ecole de Sages-femmes de l’hôpital Saint-Antoine
184, rue Faubourg Saint-Antoine
75012 PARIS

Les positions de l’accouchement : acteurs et metteurs en scène, respect des choix…

Programme

14h00 – 16h00 : Les positions de l’accouchement

Interventions de Bernadette de Gasquet et Roselyne Lalauze-Pol

Ces interventions, illustrées par des documents audiovisuels, visaient à montrer les conséquences du choix (ou du non-choix) des positions de la femme accouchante, aussi bien sur le déroulement de l’accouchement (dystocies, douleur, etc.) que sur l’état de santé et le devenir du bébé à naître. Elles ont été suivies d’un échange avec le public.

Médecin et professeur de yoga, Bernadette de Gasquet a mis au point, au travers de ses recherches et de son accompagnement des futures mères, une approche innovante, fondée sur le respect de la physiologie de la femme et sur des principes de prévention, notamment du périnée. Cette méthode, alliant les savoirs traditionnels aux plus récentes données scientifiques, est aujourd’hui largement diffusée auprès des praticiens. Elle est auteur de plusieurs ouvrages (voir liste sur fnac.com) dont particulièrement Bien-être et maternité (voir description [librairie http://www.medhyg.ch). Roselyne Lalauze-Pol a suivi un cursus d'études ostéopathiques puis passé deux diplômes universitaires (DU d'Anatomie appliquée à la clinique et à l'imagerie médicale - DU de Mécanique et techniques obstétricales). Après quinze années d'exercice libéral de l'ostéopathie, elle participe à des missions de développement dans des maternités vietnamiennes. De 1996 à 1999 elle a exercé dans l'une des plus grandes maternités du monde (Saigon - 100 naissances/jour) en salle de naissance et en néonatologie. En France, elle mène des études cliniques avec le Laboratoire de santé publique de la Faculté de médecine de Marseille dans les services de néonatologie CHU (Timone, Conception - Marseille). Après avoir longuement décrit les contraintes subies par le foetus dans l'accouchement classique, avec Bernadette de Gasquet, elle a mis au point les régles d'un accouchement plus physiologique pour diminuer les contraintes foetales. Elle est auteur de l'ouvrage Le crâne du nouveau-né (voir tome 1 et tome 2 [liens invalides/2012 mais voir http://www.osteopathie-france.net/]). Voir le site <http://www.osteopathie-perinatale-pediatrique.com/>

16h30 – 18h00 : Les positions des « acteurs » de la naissance – parents, professionnels, pouvoirs publics

Des professionnels de la médecine, des responsables associatifs, des parents ont parlé de l’évolution de la périnatalité en France.

Cette partie est disponible sous la forme d’enregistrements sonores et de diaporamas (suivre ce lien).

Ont été invités à la table ronde :

  • Bernard Bel, webmestre du portail Naissance et secrétaire de l’AFAR
  • Willy Belhassen, sage-femme (site)
  • Gilles Gaebel, porte-parole du collectif CIANE
  • Roselyne Lalauze-Pol, ostéopathe, auteur de l’ouvrage Le crâne du nouveau-né et du site <http://www.osteopathie-perinatale-pediatrique.com/>
  • Bernard Maria, chef du service de gynécologie et d’obstétrique du Centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne)
  • Michel Naiditch, maître de conférence à l’Université Paris 7, médecin de santé publique et chercheur au DIES

Quelques thèmes (liste non exhaustive) :

  • Ce qui a changé depuis la « loi Kouchner » (Code de la santé publique, mars 2002) : droit à l’information et consentement éclairé, évolution du « médico-légal »,projets de naissance…
  • Le plan périnatalité 2005-2007 (voir document)
  • Nouvelles possibilités d’intervention des usagers dans la politique de périnatalité en France : participation aux commissions régionales et nationales, les actions du collectif CIANE…
  • Projet d’un label de qualité des lieux de naissance

Fourneaux, samedi 28 mai 2005

Près de Modane, Savoie

A 20h30, salle Marcel Bouvier
(Au-dessus de la salle des fêtes)

Naissance à domicile, mythes et réalités

En présence de Gisèle Piroit, sage-femme libérale exerçant à Crolles (Isère)

  • Quelle est la démarche des couples qui choisissent cette solution ?
  • Comment en pratique s’y préparent-ils et comment se déroule l’accouchement ?
  • Quelles sont les alternatives à la (sur)médicalisation de la naissance ?
  • La question du risque hors du milieu hospitalier
  • Comment les couples qui choisissent l’accouchement en maternité peuvent-ils s’inspirer des conditions de l’accouchement à domicile : liberté de mouvement, de position, d’accompagnement ?

Participation aux frais : 4 euros par couple. Plus d’infos au 04 …..

Bordeaux, samedi 28 mai 2005

Amphithéâtre n° 9, Faculté de médecine
Université Victor Segalen, Bordeaux II
146, rue Léo Saignat 33076 BORDEAUX

Les positions de l’accouchement : acteurs et metteurs en scène, respect des choix…

Programme

10h00 – 12h00 : Assemblée générale

Les membres de l’AFAR se sont réunis pour faire le bilan des activités de l’association et élire un nouveau conseil d’administration.

14h30 – 16h30 : Les positions de l’accouchement

Interventions de Bernadette de Gasquet et Roselyne Lalauze-Pol

Ces interventions, illustrées par des documents audiovisuels, visaient à montrer les conséquences du choix (ou du non-choix) des positions de la femme accouchante, aussi bien sur le déroulement de l’accouchement (dystocies, douleur, etc.) que sur l’état de santé et le devenir du bébé à naître. Elles ont été suivies d’un échange avec le public.

Médecin et professeur de yoga, Bernadette de Gasquet a mis au point, au travers de ses recherches et de son accompagnement des futures mères, une approche innovante, fondée sur le respect de la physiologie de la femme et sur des principes de prévention, notamment du périnée. Cette méthode, alliant les savoirs traditionnels aux plus récentes données scientifiques, est aujourd’hui largement diffusée auprès des praticiens. Elle est auteur de plusieurs ouvrages (voir liste sur fnac.com) dont particulièrement Bien-être et maternité [lien nonvalide/2012, retiré].Roselyne Lalauze-Pol a suivi un cursus d’études ostéopathiques puis passé deux diplômes universitaires (DU d’Anatomie appliquée à la clinique et à l’imagerie médicale – DU de Mécanique et techniques obstétricales). Après quinze années d’exercice libéral de l’ostéopathie, elle participe à des missions de développement dans des maternités vietnamiennes. De 1996 à 1999 elle a exercé dans l’une des plus grandes maternités du monde (Saigon – 100 naissances/jour) en salle de naissance et en néonatologie. En France, elle mène des études cliniques avec le Laboratoire de santé publique de la Faculté de médecine de Marseille dans les services de néonatologie CHU (Timone, Conception – Marseille). Après avoir longuement décrit les contraintes subies par le foetus dans l’accouchement classique, avec Bernadette de Gasquet, elle a mis au point les régles d’un accouchement plus physiologique pour diminuer les contraintes foetales. Elle est auteur de l’ouvrage Le crâne du nouveau-né  (voir tome 1 et tome 2 [liens invalides/2012 mais voir http://www.osteopathie-france.net/]). Voir le site <http://www.osteopathie-perinatale-pediatrique.com/>

17h00 – 18h30 : Les positions des « acteurs » de la naissance – parents, professionnels, pouvoirs publics

Avec la partiucipation de Sophie Gamelin-Lavois, Berrnard Bel et Joëlle Terrien.

Cette partie est disponible sous la forme d’enregistrements sonores et de diaporamas
Quelques thèmes (liste non exhaustive) :

  • Le « contrat de soins » entre soignants et usagers du système de santé
  • Ce qui a changé depuis la « loi Kouchner » (Code de la santé publique, mars 2002) : droit à l’information et consentement éclairé, évolution du « médico-légal »,projets de naissance…
  • Nouvelles possibilités d’intervention des usagers dans la politique de périnatalité en France : participation aux commissions régionales et nationales, les actions du collectif CIANE…
  • Projet d’un label de qualité des lieux de naissance (voir diaporama PowerPoint)

Montauban, mardi 24 mai 2005, 14h00

Espace sport de Montauban
65 avenue Marceau Hamecher
Positions de l’accouchement, acteurs de la naissance

Les femmes accouchent allongées sur le dos, les pieds dans des étriers. La proposition est évidente. Pourtant, c’est la médecine moderne qui a imaginé et imposé cette position artificielle au détriment de toutes les lois naturelles. De nos jours, elle est de plus en plus décriée par les professionnels de santé eux-mêmes.

Selon l’OMS, « aucune donnée ne justifie d’encourager la position allongée sur le dos (…) les femmes devraient être libres de choisir, et encouragées à le faire, la position qu’elles préfèrent pour l’accouchement. (…) Il paraît préférable d’éviter les périodes prolongées en position dorsale. » Pour le Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français (CNGOF), « il paraît possible de conseiller largement les positions verticales lors de l’expulsion, tout en étant vigilant sur le risque hémorragique. »

La liberté de position et de déambulation pendant l’accouchement permet de minimiser la douleur, de faciliter la progression du bébé et de protéger le périnée. Comment y parvenir ? C’est l’objet d’un débat sur les « positionnements » des parents, du personnel d’accompagnement médical et des décideurs de santé publique.

Cette rencontre mensuelle vous permettra de partager vos expériences et d’échanger vos idées sur les thèmes de l’accouchement respecté, l’accompagnement à la naissance, l’allaitement maternel et le maternage…

Une présentation d’écharpes de portage et de couches lavables sera organisée.

L’entrée est gratuite, vos enfants sont les bienvenus et vous pouvez amener un goûter à partager tous ensemble.

Pour vous inscrire contactez Sandrine au 06.60.81.20.76 ou sandrine(arobase)naturellementbebe.com

Espace sport de Montauban, 65 avenue Marceau Hamecher, 14h00 le 24 mai

 

Comments are closed.



Facebook login by WP-FB-AutoConnect