Choose your font:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 English 
 Français 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Database - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Description of this bibliographical database (AFAR website)
Currently 3032 records
YouTube channel (tutorial)

https://afar.info/id=2662

Created on : 29 Dec 2015
Modified on : 16 Jan 2018

 Modify this record
Do not follow this link unless you know an editor’s password!


Share: Facebook logo   Tweeter logo   Easy

Bibliographical entry (without author) :

Prevalence of gender violence : studies of four kinds of abuse in five Nordic countries -

Author(s) :

Swahnberg, Katarina

Year of publication :

2003

URL(s) :

http://urn.kb.se/resolve?urn=urn:nbn:se:liu:diva-2…

Résumé (français)  :

Prévalence de la violence de genre: étude sur 4 types de violences dans 5 pays scandinaves. Contexte: les violences contre les femmes causent des souffrances individuelles et sont un important problème de santé publique. Les objectifs des études présentées sont 1) de valider le questionnaire “NorVold Abuse Questionnaire“ (NorAQ) auprès d’un échantillon aléatoire de population (randomised population sample) 2) d’estimer la prévalence des maltraitances émotionnelles, physiques et sexuelles, et des maltraitances liées aux soins (abuse in the healthcare system) à l’aide de ce questionnaire NorAQ dans 7 échantillons de population “gynécologie“ des pays Nordiques et un échantillon de population en Suède Méthode Dans l’étude sur la validation du questionnaire NorAQ, les données ont été collectées en deux temps 1) NorAQ a été envoyé à un échantillon de 1923 femmes d’une région Suédoise (l’Östergötland) 2) Un sous-échantillon de 64 femmes ont à nouveau rempli le questionnaire NorAQ, et ont été conviées à un entretien. L’entretien comportait des questions ouvertes sur les maltraitances, et était considéré comme le “gold standard“. [cela veut-il dire que c’est cet entretien qui faisait foi, par comparaison au questionnaire?] Dans l’étude de prévalence, le questionnaire NorAQ a été envoyé à 6729 femmes fréquentant (“visiting“) 7 départements de gynécologie au Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède. Les mesures principale étaient la prévalence des maltraitances émotionnelles, physiques et sexuelles, et des maltraitances liées aux soins, le fait de souffrir ou non de la maltraitance au moment de l’enquête, et le fait d’avoir indiqué ou non des antécédents de maltraitance au gynécologue [vérifier si la traduction des 2 derniers critères reflète bien l’étude] Résultats Les 13 questions qui composent NorAQ sur les expériences de maltraitances ont une bonne validité et une bonne fiabilité. Le taux de réponse était de 67-85% dans les établissements de soin et 61% dans l’échantillon suédois. Les participants n’ont généralement pas eu de sentiment malaise en répondant au questionnaire. Des différences ont été trouvées concernant la prévalence des 4 types de maltraitances telles que définies par le questionnaire NorAQ, selon le pays: maltraitance émotionnelle 19-37%; physique 38-66%; sexuelle abuse 17-33%; liées aux soins 13-28%. En Suède, les prévalences dans les échantillons cliniques et généraux sont: maltraitance émotionnelle 17-21 %; physique 32-38%; sexuelle 16-17%; liées aux soins 14-20%. Il n’y a de façon générale pas de différence de taux de prévalence entre les 4 échantillons suédois, sauf en ce qui concerne les maltraitances dans le système de soin. Ces dernières sont plus fréquemment rapportées dans l’échantillon clinique de Linköping que dans l’échantillon de population de la région Östergötland. Toutes les femmes qui rapportent des maltraitances n’en souffrent pas au moment de l’enquête. Une nouvelle approche permet d’estimer la prévalence des maltraitances qui sont encore causes de souffrance(?) Le fait d’avoir vécu des expériences de maltraitances émotionnelles, physiques et/ou sexuelles pendant l’enfance était associé avec des expériences de maltraitances liées aux soins à l’âge adulte. Pour autant, les deux tiers des femmes qui ont vécu des maltraitances liées aux soins à l’âge adulte n’ont pas d’antécédent de maltraitance. La plupart des femmes n’avait pas parlé à leur gynécologue de leur vécu de maltraitance au moment de leur visite la plus récente. Conclusion Les questions sur la maltraitance du questionnaire NorAQ ont une bonne validité et une bonne fiabilité. Nous avons trouvé une prévalence élevée des quatre types de maltraitance. Les estimations de prévalence sont très sensibles aux problèmes méthodologiques et doivent être considérées en relation avec une définition donnée de la maltraitance. La prévalence de maltraitances causant des souffrances persistantes est considérablement plus basse que les taux d’occurance de toutes les formes de maltraitance. De façon générale, les femmes n’ont pas évoqué leur historique de maltraitance avec les gynécologues à leur dernière visite. Les maltraitances émotionnelles, physiques et/ou sexuelles pendant l’enfance sont associées avec des maltraitances à l’âge adulte dans le système de soins. Cependant, dans la majorité des cas, les sujets n’ont pas été victimes de maltraitance pendant l’enfance. Ces deux résultats doivent attirer l’attention et faire l’objet de recherches.

Abstract (English)  :

Background Abuse against women causes much suffering for the individual and is a major public health problem. The general aims of the present studies were I. to validate the NorVold Abuse Questionnaire (NorAQ) in a randomised population sample, and 2. to estimate the prevalence of emotional, physical and sexual abuse and abuse in the health care system by means of NorAQ in seven Nordic gynaecology and one Swedish population sample. Methods In the validation study, data were collected in two steps. (I) NorAQ was sent to a random sample of 1923 women in Östergötland. (2) A subsample of 64 women filled in the NorAQ for a second time and were interviewed. The interview had open questions about abuse and was considered our gold standard. In the prevalence studies, NorAQ was sent to 6729 women visiting seven departments of gynaecology in Denmark (1), Finland (1), Iceland (1), Norway (1) and Sweden (3). The main outcome measures were prevalence rates of emotional, physical, and sexual abuse and abuse in the health care system, current suffering from abuse and cmmmmication of a history of abuse to the gynaecologist. Findings The 13 questions in NorAQ concerning experiences of abuse had satisfactory validity and reliability. The response rate was 67-85% at the clinics and 61% in the Swedish population sample. In general the participants did not feel uncomfortable when answering NorAQ. We found differences in lifetime prevalence of the four kinds of abuse as defined by NorAQ among the Nordic cmmtries: emotional abuse 19-37%; physical abuse 38-66%; sexual abuse 17-33%; abuse in the health care system 13-28%. In Sweden, the lifetime prevalence of abuse was in clinical and population samples: emotional abuse 17-21 %; physical abuse 32-38%; sexual abuse 16-17%; abuse in the health care system 14-20%. There were generally no differences in prevalence rates of abuse among the four Swedish samples, except for abuse in the health care system, which was more commonly reported in the clinical sample of Linköping than in the population sample of Östergötland. Not all abused women reported current suffering from the abusive experience. To estimate prevalence of such abuse that causes current suffering is a new approach. Childhood experiences of emotional, physical and/or sexual abuse were associated with adult experiences of abuse in the health care system. Yet two thirds of women who felt abused in the health care system as adult had no history of earlier abuse. Most women had not talked to the gynaecologist about their experiences of abuse at their latest visit to the clinic. Conclusion The questions about abuse in NorAQ had good validity and reliability. We found high prevalences of all four kinds of abuse. Prevalence estimates are highly sensitive to methodology issues and must be related to a specified definition of abuse. Prevalence of abuse causing current suffering was considerably lower than the mere occurrence rates for all fom kinds of abuse. In general, women had not discussed a background of abuse with the gynaecologist at their latest visit to the clinic. Experiences of emotional, physical and/or sexual abuse in childhood were associated with adult abuse in the health care system. Yet the majority of our cases were not victims of childhood abuse. Both findings call for attention and further exploration.

Sumário (português)  :

Comments :

Thèse de 2003. Non disponible en texte intégral. L’auteur a ensuite publié de nombreux articles sur les maltraitances liées aux soins, notamment envers les femmes. Premier objectif: valider le questionnaire “NorAQ“ sur la maltraitance émotionnelle, physique, sexuelle ainsi que la maltraitance liée aux soins. Le questionnaire composé de 13 questions. S’adresse à des femmes. Exemples de questions: “avez-vous vécu dans la peur du fait d’une personne faisant peser une menace sur vous ou un de vos proches“ ? (maltraitance émotionnelle, forte) ou “Avez vous été confronté à une personne vous frappant, vous giflant ou vous immobilisant contre votre volonté?“ (maltraitance physique) ou: “vous êtes- vous déjà senti offensé ou gravement dégradé (“grossly degraded“) au cours d’une visite dans un service de santé, ressenti être soumis à du chantage ou un manque de respect pour votre opinion, au point que vous ayez été ensuite perturbé ou en ayez souffert? (maltraitance lié au soins, légère) Second objectif: mesurer les taux dans des pays scandinaves. Principal enseignement: les femmes qui ont subi des maltraitances liées au soins ont plus subi de maltraitances émotionnelles, physiques ou sexuelles dans l’enfance, comparées aux autres; mais deux tiers des femmes qui rapportent des maltraitances liées aux soins n’ont pas ce type d’antécédents.

Argument (français) :

Les maltraitances émotionnelles, physiques et/ou sexuelles pendant l’enfance sont associées avec des maltraitances à l’âge adulte dans le système de soins. Cependant, dans la majorité des cas, les sujets n’ont pas été victimes de maltraitance pendant l’enfance.

Argument (English):

Argumento (português):

Keywords :

➡ obstetric and gynecologic violence obstetric violence, obstetrical violence ; iatrogeny ; guidelines ; public health ; traumatism ; deontology ; informed consent

Author of this record :

Import 29/12/2015 — 29 Dec 2015
➡ latest update : Bernard Bel — 16 Jan 2018

Related records
Pinned by #3059   Marie-Laure Franeczek (2018). Violence obstétricale : essai de définition à partir de la littérature scientifique. Mémoire de gynécologie et obstétrique. ➡ https://afar.info/id=3059
Discussion (display only in English)
 
➡ Only identified users



 I have read the guidelines of discussions and I accept all terms (read guidelines)

barre

New expert query --- New simple query

Creating new record --- Importing records

User management --- Dump database --- Contact

bar

This database is managed by Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliated with Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
It is fed by the voluntary contributions of persons interested in the sharing of scientific data.
If you agree with this project, you can support us in several ways:
(1) contributing to this database if you have a minimum training in documentation
(2) or financially supporting AFAR (see below)
(3) or joining the AFAR (or another society affiliated with CIANE).
Sign in or create an account to follow changes or become an editor.
Contact afar.association(arobase)gmail.com for more information.

Valid CSS! Valid HTML!
Donating to AFAR (click “Faire un don”) will help us to maintain and develop sites and public
databases towards the support of parents and caregivers’ informed decisions with respect to childbirth