Choose your font:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 English 
 Français 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Database - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Description of this bibliographical database (AFAR website)
Currently 3032 records
YouTube channel (tutorial)

https://afar.info/id=2934

Created on : 09 Mar 2018
Modified on : 11 Aug 2018

 Modify this record
Do not follow this link unless you know an editor’s password!


Share: Facebook logo   Tweeter logo   Easy

Bibliographical entry (without author) :

Midwife‐led continuity models versus other models of care for childbearing women.

Author(s) :

Sandall, J., Soltani, H., Gates, S., Shennan, A., & Devane, D.

Year of publication :

2016

URL(s) :

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/1465185…
https://doi.org/10.1002/14651858.CD004667.pub5

Résumé (français)  :

Contexte

Les sages-femmes sont les principaux fournisseurs de soins pour les femmes enceintes dans le monde entier. Cependant, il y a un manque d’informations synthétisées pour établir s’il existe des différences de morbidité et de mortalité, d’efficacité et de résultats psychosociaux entre les modèles de continuité dirigés par des sages-femmes et d’autres modèles de soins.

Objectifs

Comparer les modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes avec d’autres modèles de soins pour les femmes enceintes et leurs nourrissons.

Méthodes de recherche

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (25 janvier 2016) et dans les listes de référence des études récupérées.

Les critères de sélection

Tous les essais publiés et non publiés dans lesquels les femmes enceintes sont assignées au hasard à des modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes ou d’autres modèles de soins pendant la grossesse et l’accouchement.

Collecte et analyse de données

Deux auteurs ont indépendamment évalué les essais pour l’inclusion et le risque de biais, extrait les données et vérifié leur exactitude. La qualité de la preuve a été évaluée à l’aide de l’approche GRADE.

Principaux résultats

Nous avons inclu 15 essais impliquant 17 674 femmes. Nous avons évalué la qualité de la preuve d’essai pour tous les résultats primaires (analgésie régionale (péridurale / rachidienne), césarienne, accouchement vaginal instrumental (forceps / vide), accouchement vaginal spontané, périnée intacte, naissance prématurée (moins de 37 semaines) et toutes les pertes fœtales avant et après 24 semaines plus la mort néonatale en utilisant la méthodologie GRADE: tous les résultats primaires ont été classés de haute qualité.

Pour les résultats primaires, les femmes qui avaient des modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes étaient moins susceptibles de subir une analgésie régionale (RR 0,85, intervalle de confiance à 95% (IC) de 0,78 à 0,92, participants = 17 674, études = 14; de haute qualité), naissance vaginale instrumentale (RR moyen 0,90, IC à 95% 0,83 à 0,97, participants = 17 501, études = 13, qualité élevée), naissance prématurée inférieure à 37 semaines (RR moyen 0,76, IC à 95% 0,64 à 0,91; = 13 238, études = huit, qualité élevée) et moins toutes les pertes fœtales avant et après 24 semaines plus décès néonatal (RR 0,84, IC à 95% 0,71 à 0,99, participants = 17 561, études = 13, preuves de haute qualité). Les femmes qui avaient des modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes étaient plus susceptibles de présenter une naissance spontanée par voie vaginale (RR moyen de 1,05, IC à 95% de 1,03 à 1,07, participants = 16 687, études = 12, haute qualité). Il n’y avait aucune différence entre les groupes pour les naissances par césarienne ou périnée intacte.

Pour les résultats secondaires, les femmes qui avaient des modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes étaient moins susceptibles de souffrir d’amniotomie (RR moyen 0,80, IC à 95% 0,66 à 0,98, participants = 3253, études = quatre), épisiotomie (RR moyen 0,84, 95% IC 0,77 à 0,92, participants = 17 674, études = 14) et la perte fœtale de moins de 24 semaines et la mort néonatale (RR moyen 0,81, IC à 95% 0,67 à 0,98, participants = 15,645, études = 11). Les femmes qui avaient des modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes étaient plus susceptibles de ne pas présenter d’analgésie / anesthésie intrapartum (RR 1,21 en moyenne, IC à 95% de 1,06 à 1,37, participants = 10 499, études = sept), ) (différence moyenne (DM) 0,50, IC à 95% 0,27 à 0,74, participants = 3328, études = trois) et plus susceptibles d’être assistés à la naissance par une sage-femme connue (RR moyen 7,04, IC à 95% 4,48 à 11,08; 6917, études = sept). Il n’y avait pas de différence entre les groupes pour perte fœtale égale à / après 24 semaines et décès néonatal, induction du travail, hospitalisation prénatale, hémorragie antepartum, augmentation / ocytocine artificielle pendant le travail, analgésie opiacée, lacération périnéale nécessitant une suture, hémorragie post-partum, initiation à l’allaitement, enfant de faible poids à la naissance, score d’Apgar de cinq minutes inférieur ou égal à sept, convulsions néonatales, admission du nourrisson en soins spéciaux ou unité de soins intensifs néonatals ou durée moyenne du séjour à l’hôpital néonatal (jours).

En raison d’un manque de cohérence dans la mesure de la satisfaction des femmes et l’évaluation du coût de divers modèles de maternité, ces résultats ont été rapportés de manière narrative. La majorité des études incluses ont rapporté un taux plus élevé de satisfaction maternelle dans les modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes. De même, il y avait une tendance vers un effet d’économie pour les soins continus dirigés par des sages-femmes par rapport à d’autres modèles de soins.

Conclusions des auteurs

Cet examen suggère que les femmes ayant reçu des modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes étaient moins susceptibles de subir une intervention et plus susceptibles d’être satisfaites de leurs soins avec des résultats défavorables au moins comparables pour les femmes ou leurs nourrissons.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour explorer les résultats de moins de naissances prématurées et de moins de morts fœtales de moins de 24 semaines, et de toute perte fœtale / décès néonatal associé aux modèles de soins continus dirigés par des sages-femmes.

Résumé en langage simple

Modèles de soins de continuité guidés par les sages-femmes par rapport à d’autres modèles de soins pour les femmes pendant la grossesse, l’accouchement et le rôle parental précoce

Quelle est la solution ?

Il y a plusieurs façons de prendre soin de la santé et du bien-être des femmes et des bébés pendant la grossesse, la naissance et après - ces méthodes sont appelées «modèles de soins». Parfois, un obstétricien ou un autre médecin est le principal professionnel de la santé et, à d’autres moments, c’est une sage-femme. Parfois, la responsabilité est partagée entre les obstétriciens et les sages-femmes. L’un des modèles s’appelle «le modèle de continuité conduit par une sage-femme». C’est là que la sage-femme est le professionnel principal à partir du rendez-vous initial de réservation, jusqu’à et y compris les premiers jours de la parentalité. Nous voulions savoir si les femmes et les bébés s’en sortent mieux avec ce modèle de continuité mené par des sages-femmes, comparativement à d’autres modèles.

Pourquoi est-ce important ?

Les modèles de continuité dirigés par des sages-femmes fournissent des soins à la même sage-femme ou à l’équipe de sages-femmes pendant la grossesse, l’accouchement et le début de la période parentale, ce que de nombreuses femmes apprécient. Ces sages-femmes impliquent également d’autres fournisseurs de soins si nécessaire. Les modèles dirigés par un obstétricien ou par un médecin de famille ne sont généralement pas en mesure de fournir les mêmes sages-femmes / épouses tout au long de l’étude. Nous devons savoir si le modèle de continuité dirigé par les sages-femmes est sûr et s’il profite aux mères et aux bébés.

Quelle preuve avons-nous trouvé ?

Nous avons identifié 15 études impliquant 17 674 mères et bébés (date de recherche: 25 janvier 2016). Nous avons inclus les femmes à faible risque de complications ainsi que les femmes à risque accru, mais qui ne connaissent pas actuellement de problèmes. Tous les procès impliquaient des sages-femmes professionnellement qualifiées et aucun procès n’incluait des modèles de soins qui offraient un accouchement à domicile. Nous avons utilisé des méthodes fiables pour évaluer la qualité de la preuve et examiné sept résultats clés: naissance prématurée (naissance avant 37 semaines de grossesse) ; le risque de perdre le bébé pendant la grossesse ou le premier mois après la naissance; accouchement vaginal spontané (quand le travail n’a pas été induit et naissance non assistée par forceps, accouchement par césarienne, accouchement vaginal instrumental (naissance avec forceps ou ventouse), périnatalité et utilisation d’une analgésie régionale (péridurale).

Les principaux avantages étaient que les femmes qui recevaient la continuité des soins prodigués par une sage-femme étaient moins susceptibles d’avoir une péridurale. En outre, moins de femmes ont eu des épisiotomies ou des accouchements instrumentaux. Les chances des femmes d’une naissance spontanée par voie vaginale ont également augmenté et il n’y avait aucune différence dans le nombre de naissances par césarienne. Les femmes étaient moins susceptibles de présenter une naissance prématurée, et elles couraient aussi moins de risques de perdre leur bébé. De plus, les sages-femmes connaissaient déjà plus les femmes que les sages-femmes. L’examen n’a révélé aucun effet indésirable par rapport à d’autres modèles. Les essais ont fourni suffisamment d’éléments probants de haute qualité pour chaque résultat clé afin de nous fournir des résultats fiables pour chacun d’entre eux. Nous pouvons être raisonnablement confiants que de futurs essais aboutiraient à des résultats similaires pour ces résultats. Qu’est-ce que cela signifie? La plupart des femmes devraient bénéficier d’une « continuité des soins dirigée par les sages-femmes ». Elle offre des avantages pour les femmes et les bébés et nous n’avons identifié aucun effet indésirable. Cependant, nous ne pouvons pas supposer que la même chose s’applique aux femmes ayant des complications sérieuses de grossesse ou de santé, parce que ces femmes n’ont pas été incluses dans la preuve évaluée.

Abstract (English)  :

Background

Midwives are primary providers of care for childbearing women around the world. However, there is a lack of synthesised information to establish whether there are differences in morbidity and mortality, effectiveness and psychosocial outcomes between midwife-led continuity models and other models of care.

Objectives

To compare midwife-led continuity models of care with other models of care for childbearing women and their infants.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group’s Trials Register (25 January 2016) and reference lists of retrieved studies.

Selection criteria

All published and unpublished trials in which pregnant women are randomly allocated to midwife-led continuity models of care or other models of care during pregnancy and birth.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trials for inclusion and risk of bias, extracted data and checked them for accuracy. The quality of the evidence was assessed using the GRADE approach.

Main results

We included 15 trials involving 17,674 women. We assessed the quality of the trial evidence for all primary outcomes (i.e. regional analgesia (epidural/spinal), caesarean birth, instrumental vaginal birth (forceps/vacuum), spontaneous vaginal birth, intact perineum, preterm birth (less than 37 weeks) and all fetal loss before and after 24 weeks plus neonatal death using the GRADE methodology: all primary outcomes were graded as of high quality.

For the primary outcomes, women who had midwife-led continuity models of care were less likely to experience regional analgesia (average risk ratio (RR) 0.85, 95% confidence interval (CI) 0.78 to 0.92; participants = 17,674; studies = 14; high quality), instrumental vaginal birth (average RR 0.90, 95% CI 0.83 to 0.97; participants = 17,501; studies = 13; high quality), preterm birth less than 37 weeks (average RR 0.76, 95% CI 0.64 to 0.91; participants = 13,238; studies = eight; high quality) and less all fetal loss before and after 24 weeks plus neonatal death (average RR 0.84, 95% CI 0.71 to 0.99; participants = 17,561; studies = 13; high quality evidence). Women who had midwife-led continuity models of care were more likely to experience spontaneous vaginal birth (average RR 1.05, 95% CI 1.03 to 1.07; participants = 16,687; studies = 12; high quality). There were no differences between groups for caesarean births or intact perineum.

For the secondary outcomes, women who had midwife-led continuity models of care were less likely to experience amniotomy (average RR 0.80, 95% CI 0.66 to 0.98; participants = 3253; studies = four), episiotomy (average RR 0.84, 95% CI 0.77 to 0.92; participants = 17,674; studies = 14) and fetal loss less than 24 weeks and neonatal death (average RR 0.81, 95% CI 0.67 to 0.98; participants = 15,645; studies = 11). Women who had midwife-led continuity models of care were more likely to experience no intrapartum analgesia/anaesthesia (average RR 1.21, 95% CI 1.06 to 1.37; participants = 10,499; studies = seven), have a longer mean length of labour (hours) (mean difference (MD) 0.50, 95% CI 0.27 to 0.74; participants = 3328; studies = three) and more likely to be attended at birth by a known midwife (average RR 7.04, 95% CI 4.48 to 11.08; participants = 6917; studies = seven). There were no differences between groups for fetal loss equal to/after 24 weeks and neonatal death, induction of labour, antenatal hospitalisation, antepartum haemorrhage, augmentation/artificial oxytocin during labour, opiate analgesia, perineal laceration requiring suturing, postpartum haemorrhage, breastfeeding initiation, low birthweight infant, five-minute Apgar score less than or equal to seven, neonatal convulsions, admission of infant to special care or neonatal intensive care unit(s) or in mean length of neonatal hospital stay (days).

Due to a lack of consistency in measuring women’s satisfaction and assessing the cost of various maternity models, these outcomes were reported narratively. The majority of included studies reported a higher rate of maternal satisfaction in midwife-led continuity models of care. Similarly, there was a trend towards a cost-saving effect for midwife-led continuity care compared to other care models.
Authors’ conclusions

This review suggests that women who received midwife-led continuity models of care were less likely to experience intervention and more likely to be satisfied with their care with at least comparable adverse outcomes for women or their infants than women who received other models of care.

Further research is needed to explore findings of fewer preterm births and fewer fetal deaths less than 24 weeks, and all fetal loss/neonatal death associated with midwife-led continuity models of care.
EnglishFrenchCroatianPortugueseGerman
Plain language summary

Midwife-led continuity models of care compared with other models of care for women during pregnancy, birth and early parenting

What is the issue?

There are several ways to look after the health and well-being of women and babies during pregnancy, birth and afterwards – these ways are called ‘models of care’. Sometimes, an obstetrician or another doctor is the lead healthcare professional and at other times it is a midwife. Sometimes, the responsibility is shared between obstetricians and midwives. One of the models is called ‘the midwife-led continuity model’. This is where the midwife is the lead professional starting from the initial booking appointment, up to and including the early days of parenting. We wanted to find out if women and babies do better with this midwife-led continuity model, compared with other models.

Why is this important?

Midwife-led continuity models provide care from the same midwife or team of midwives during the pregnancy, birth and the early parenting period, and many women value this. These midwives also involve other care-providers if they are needed. Obstetrician-led or family doctor-led models are not usually able to provide the same midwife/wives throughout. We need to know if the midwife-led continuity model is safe, and if it brings benefits to mothers and babies.

What evidence did we find?

We identified 15 studies involving 17,674 mothers and babies (search date 25 January 2016). We included women at low risk of complications as well as women at increased risk, but not currently experiencing problems. All the trials involved professionally-qualified midwives and no trial included models of care that offered home birth. We used reliable methods to assess the quality of the evidence and looked at seven key outcomes: preterm birth (birth before 37 weeks of pregnancy); the risk of losing the baby in pregnancy or in the first month after birth; spontaneous vaginal birth (when labour was not induced and birth not assisted by forceps; caesarean birth; instrumental vaginal birth (births using forceps or ventouse); whether the perineum remained intact, and use of regional analgesia (such as epidural).

The main benefits were that women who received midwife-led continuity of care were less likely to have an epidural. In addition, fewer women had episiotomies or instrumental births. Women’s chances of a spontaneous vaginal birth were also increased and there was no difference in the number of caesarean births. Women were less likely to experience preterm birth, and they were also at a lower risk of losing their babies. In addition, women were more likely to be cared for in labour by midwives they already knew. The review identified no adverse effects compared with other models.

The trials contributed enough high quality evidence for each key outcome to give us reliable results for each one. We can be reasonably confident that future trials would find similar results for these outcomes.

What does this mean?

Most women should be offered ‘midwife-led continuity of care’. It provides benefits for women and babies and we have identified no adverse effects. However, we cannot assume the same applies to women with existing serious pregnancy or health complications, because these women were not included in the evidence assessed.

Sumário (português)  :

Comments :

Fifteen studies in total, 17 674 comprise this meta-analysis. High quality studies were selected for each of the outcomes examined as subsets of the whole sample. Midwife-led care has convincing benefits, including less foetal death prior to 24 weeks or in the month after birth, better chance of spontaneous birth, less chance of instrumental birth, regional anaesthsia or birth before 37 weeks. No differences were found for caesarean births of intact perineum. Women’s satisfaction was not consistently measured. Many of the studies suggested grater maternal satisfaction with midwife-led models.

Quinze études au total, 17 674 comprennent cette méta-analyse. Des études de haute qualité ont été sélectionnées pour chacun des résultats examinés. Les soins prodigués par des sages-femmes ont des avantages convaincants, notamment une mortalité fœtale inférieure à 24 semaines ou un mois après la naissance, de meilleures chances de naissance spontanée, moins de chance de naissance instrumentale, d’anesthésie régionale ou de naissance avant 37 semaines. Aucune différence n’a été trouvée pour les naissances par césarienne du périnée intact. La satisfaction des femmes n’a pas toujours été mesurée. Beaucoup d’études ont suggéré une satisfaction maternelle plus élevée avec les modèles dirigés par des sages-femmes.

Argument (français) :

La plupart des femmes devraient bénéficier d’une « continuité des soins dirigée par les sages-femmes ». Elle offre des avantages pour les femmes et les bébés et nous n’avons identifié aucun effet indésirable.

Argument (English):

Most women should be offered ‘midwife-led continuity of care’. It provides benefits for women and babies and we have identified no adverse effects.

Argumento (português):

A maioria das mulheres deve se beneficiar de uma “continuidade de cuidados liderada por parteiras“. Oferece benefícios para mulheres e bebês e não identificamos efeitos colaterais.

Keywords :

➡ c-section/caesarean ; midwifery training ; evidence-based medicine/midwifery ; premature baby ; psychology ; newborn care ; iatrogeny ; obstetric and gynecologic violence obstetric violence, obstetrical violence ; guidelines ; induction of labor ; forceps delivery ; active management of labor ; pain medication ; epidural ; birthing centers ; perinatal death rates ; doula ; birth attendant ; midwife ; planned homebirth ; deontology ; informed consent

Author of this record :

Veronica Graham — 09 Mar 2018
➡ latest update : Bernard Bel — 11 Aug 2018

Discussion (display only in English)
 
➡ Only identified users



 I have read the guidelines of discussions and I accept all terms (read guidelines)

barre

New expert query --- New simple query

Creating new record --- Importing records

User management --- Dump database --- Contact

bar

This database is managed by Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliated with Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
It is fed by the voluntary contributions of persons interested in the sharing of scientific data.
If you agree with this project, you can support us in several ways:
(1) contributing to this database if you have a minimum training in documentation
(2) or financially supporting AFAR (see below)
(3) or joining the AFAR (or another society affiliated with CIANE).
Sign in or create an account to follow changes or become an editor.
Contact afar.association(arobase)gmail.com for more information.

Valid CSS! Valid HTML!
Donating to AFAR (click “Faire un don”) will help us to maintain and develop sites and public
databases towards the support of parents and caregivers’ informed decisions with respect to childbirth