Choose your font:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 English 
 Français 
 Português 
 Español 

[Valid RSS] RSS
bar

Database - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Description of this bibliographical database (AFAR website)
Currently 3069 records
YouTube channel (tutorial)

https://afar.info/id=3091

Created on : 03 Sep 2019
Modified on : 09 Oct 2019

 Modify this record
Do not follow this link unless you know an editor’s password!


Share: Facebook logo   Tweeter logo   Easy

Bibliographical entry (without author) :

Émergence du problème des violences obstétricales : point de vue des patientes. Mémoire de fin d’études. Ecole de sages-femmes du CHRU de Lille.

Author(s) :

Anthony Garcia

Year of publication :

2019

URL(s) :

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02309566

Résumé (français)  :

Le système de santé français est doté depuis 2006 d’une charte de la personne hospitalisée. Cette dernière garantit dans plusieurs points que « L’information donnée au patient doit être accessible et loyale », que « La dimension douloureuse, physique et psychologique de la prise en charge des personnes hospitalisées, ainsi que le soulagement de leur souffrance, constituent une préoccupation constante de tous les intervenants », qu’« Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient », que « Le respect de l’intimité de la personne doit être préservé lors des soins […] des consultations et des visites médicales, […] à tout moment de son séjour hospitalier. La personne hospitalisée est traitée avec égards » et enfin que « Toute personne accueillie a accès, sur sa demande, aux informations la concernant et contenues dans les fichiers informatiques de l’établissement »

Ces notions sont donc applicables au champ de la périnatalité. Toutefois, depuis quelque temps en France, des usagères du service hospitalier élèvent leur voix pour déclarer que ces principes n’ont pas été respectés lors de leur suivi gynécologique et/ou obstétrical, créant ainsi l’apparition du terme « violences obstétricales ». L’apparition de cette notion nous a amené à nous poser plusieurs questions : quelle est la définition des violences obstétricales ? Quels sont les facteurs qui les majorent ? Quelles en sont les conséquences sur la patiente ?
En recherchant des réponses à ces questions, nous avons pu remarquer le manque de cadre théorique sur ce sujet. Pour reprendre les termes de la journaliste Mélanie Déchalotte dans son livre Le Livre Noir de la Gynécologie : « Il n’existe donc aujourd’hui aucune définition absolue et universelle de la violence obstétricale » (2). L’Organisation Mondiale de la Santé, en 2014, confirme : « il n’existe pas, à l’heure actuelle, de consensus international sur la manière dont devraient être définis et mesurés ce manque de respect et ces mauvais traitements » (3). Donner une définition à quelque chose, c’est en poser les bases mais également en affirmer sa réalité.

Notre intérêt pour cette thématique s’est alors développé, aboutissant à la question de recherche suivante : Quelle définition les femmes donnent-elles des violences obstétricales ?

L’objectif principal de ce travail est donc de repérer les types de violences obstétricales ressenties par des patientes lors du travail en les interrogeant sur leur vécu, leur ressenti, leurs réactions. Les objectifs secondaires de cette étude seront de déterminer les éventuelles conséquences de ces violences sur les patientes, de chercher des moyens de prévention, et de savoir si les femmes connaissent leurs droits face à ces gestes. Pour cela, il a été mis en place une étude qualitative par 20 entretiens semi-directifs auprès de patientes reportant des faits de violences obstétricales.

Ce mémoire comporte trois parties. Une première partie où nous traiterons de l’émergence des plaintes contre les violences obstétricales dans le monde et en France. Puis nous nous intéresserons à leurs conséquences, pour continuer sur une chronologie de l’évolution de l’accouchement en France, et nous finirons sur un point juridique. Dans une seconde partie, nous exposerons les modalités et les résultats de notre étude. Enfin, la dernière partie donnera l’analyse de nos résultats.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Resumen (español)  :

Full text (public) :

Comments :

Argument (français) :

Quelle définition les femmes donnent-elles des violences obstétricales ?

Argument (English):

What definition do women give for obstetric violence?

Argumento (português):

Que definição as mulheres dão para a violência obstétrica?

Argumento (español):

Keywords :

➡ survey ; ethics ; guidelines ; obstetric and gynecologic violence obstetric violence, obstetrical violence ; informed consent

Author of this record :

Bernard Bel — 03 Sep 2019
➡ latest update : Bernard Bel — 09 Oct 2019

Discussion (display only in English)
 
➡ Only identified users



 I have read the guidelines of discussions and I accept all terms (read guidelines)

barre

New expert query --- New simple query

Creating new record --- Importing records

User management --- Dump database --- Contact

bar

This database is managed by Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliated with Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
It is fed by the voluntary contributions of persons interested in the sharing of scientific data.
If you agree with this project, you can support us in several ways:
(1) contributing to this database if you have a minimum training in documentation
(2) or financially supporting AFAR (see below)
(3) or joining the AFAR (or another society affiliated with CIANE).
Sign in or create an account to follow changes or become an editor.
Contact afar.association(arobase)gmail.com for more information.

Valid CSS! Valid HTML!
Donating to AFAR (click “Faire un don”) will help us to maintain and develop sites and public
databases towards the support of parents and caregivers’ informed decisions with respect to childbirth