Choose your font:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 English 
 Français 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Database - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Description of this bibliographical database (AFAR website)
Currently 3053 records
YouTube channel (tutorial)

https://afar.info/id=48

Created on : 14 Jul 2003
Modified on : 01 Dec 2007

 Modify this record
Do not follow this link unless you know an editor’s password!


Share: Facebook logo   Tweeter logo   Hard

Bibliographical entry (without author) :

Midline episiotomies: more harm than good? Obstet Gynecol 1990, 75(5): 765-770

Author(s) :

Shiono, P.; Klebanoff, MA.; Carey, JC.

Year of publication :

1990

URL(s) :

Résumé (français)  :

La relation entre l’épisiotomie et les lacérations graves (du 3e et 4e degré) a été étudiée chez 24114 femmes ayant donné naissance à un bébé unique de plus de 500g en présentation céphalique. Le taux de déchirures graves a été de 8.3% pour les primipares et de 1.5% pour les multipares.

Les femmes ayant subi des épisiotomies médianes avaient 50 fois plus de risque de déchirure grave (odds ratio de 12.5 pour les primipares et 32.3 pour les multipares), et les femmes ayant subi des épisiotomies médio-latérales avaient 8 fois plus de risque de déchirure grave (odds ratio de 1.2 pour les primipares et 5.3 pour les multipares), que les femmes sans épisiotomie. Les forceps multipliaient le risque par 8. Toutes les différences étaient significatives.

Après un ajustement statistique des facteurs, l’épisiotomie médiane multipliait le risque de déchirure grave par 4.2 chez les primipares et 12.8 chez les multipares. L’épisiotomie médio-latérale diminuait le risque de 2.5 fois chez les primipares et l’augmentait de 2.4 fois chez les multipares. Les forceps triplaient la probabilité de déchirures sévères.

Bien que l’épisiotomie médio-latérale [qui se pratique en France, NDLR] offrît une protection contre les déchirures sévères pour les primipares, les études ont montré qu’elles causaient d’autres problèmes, notamment une douleur accrue, une cicatrice plus visible, et plus de dyspareunies.
Comme les fistules recto-vaginales apparaissent après de graves déchirures, ie fait de réduire le taux de déchirures contribuerait à diminuer le nombre de fistules et le taux de morbidité.

[Résumé tiré de Goer, H. Obstetric Myths Versus Research Realities: A Guide to the Medical Literature. Westport: Bergin & Garvey, 1995: 284-285]

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Comments :

Il convient de préciser que les pratiques obstétricales sont elles-mêmes la source de nombreuses déchirures: position lithotomique, péridurale associée aux ocytocines, poussées dirigées etc., comme le montre par exemple l’étude de Bromberg (1986):
“Les facteurs iatrogéniques contribuant aux lacérations comprennent: l’utilisation de techniques destinées à raccourcir la seconde phase (par exemple ‘fundal pressure’ ou les poussées dirigées), le fait de ne pas attendre la rotation spontanée des épaules, une réparation incorrecte de l’épisiotomie précédente, et peut-être l’injection d’anesthésiant local sans pratiquer d’épisiotomie.”
Voir aussi Borgatta et al. (1989) et Legino et al. (1988) dans cette base de données.

Argument (français) :

L’épisotomie médiane fait plus de mal que de bien.

Argument (English):

Argumento (português):

Keywords :

➡ episiotomy ; dyspareunia ; perineal/vaginal tears ; scars

Author of this record :

Bernard Bel — 14 Jul 2003

Discussion (display only in English)
 
➡ Only identified users



 I have read the guidelines of discussions and I accept all terms (read guidelines)

barre

New expert query --- New simple query

Creating new record --- Importing records

User management --- Dump database --- Contact

bar

This database is managed by Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliated with Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
It is fed by the voluntary contributions of persons interested in the sharing of scientific data.
If you agree with this project, you can support us in several ways:
(1) contributing to this database if you have a minimum training in documentation
(2) or financially supporting AFAR (see below)
(3) or joining the AFAR (or another society affiliated with CIANE).
Sign in or create an account to follow changes or become an editor.
Contact afar.association(arobase)gmail.com for more information.

Valid CSS! Valid HTML!
Donating to AFAR (click “Faire un don”) will help us to maintain and develop sites and public
databases towards the support of parents and caregivers’ informed decisions with respect to childbirth