Choose your font:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 English 
 Français 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Database - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Description of this bibliographical database (AFAR website)
Currently 3059 records
YouTube channel (tutorial)

https://afar.info/id=49

Created on : 14 Jul 2003
Modified on : 01 Dec 2007

 Modify this record
Do not follow this link unless you know an editor’s password!


Share: Facebook logo   Tweeter logo   Hard

Bibliographical entry (without author) :

Comparison between different perineal outcomes on tissue healing. Journal of Nurse Midwifery, 1991, 36(3): 192-198

Author(s) :

McGuiness, M.; Norr, K.; Nacion, K.

Year of publication :

1991

URL(s) :

Résumé (français)  :

Cet article commence par un bref survol de la littérature concluant que l’épisiotomie n’empêche pas l’hypotonicité du plancher pelvien, les déchirures, ni ne protège le foetus. L’épisiotomie augmente les risques d’infections, y compris les infections mortelles, provoque des douleurs à court et long terme, ainsi que des dyspareunies, et elle peut causer des déperditions sanguines “considérables”.

On a comparé la récupération du périnée sur une à deux semaines postpartum chez 181 femmes ayant subi des épisiotomies et 186 sans épisiotomie. Toutes ces parturientes étaient à faible risque et ont eu des accouchements spontanés.

Seulement 2% des femmes du groupe sans épisiotomie ont eu des déchirures du troisième ou quatrième degré, contre 15% dans le groupe épisiotomie. Dans le groupe épisiotomie, 7.7% des femmes ont fait l’expérience d’une récupération tardive, contre 2.2% dans le groupe sans épisiotomie (p < 0.05). La différence reste significative en excluant les femmes au périnée intact (53% du groupe sans épisiotomie).

Aucune des lacérations du quatrième degré qui se sont produites sans épisiotomie n’a causé une récupération tardive, alors que cela a été le cas pour 18.5% des 27 déchirures graves qui se sont produites avec des épisiotomies.

Deux infections se sont produites après des épisiotimies (une médiane avec une extension du premier degré, et une médio-latérale avec une extension du troisième degré).

Les parturientes ayant subi une extraction instrumentale ont été exclues de ces statistiques. Toutefois, dans leur groupe on a observé 35% de prolongations d’épisiotomies par des déchirures du troisième degré, et une récupération tardive chez 17.6% d’entre elles, ce qui confirme que l’extraction instrumentale augmente le traumatisme périnéal.

“L’étude suggère que les femmes qui ne subissent pas d’épisiotomie ont une meilleure récupération du périnée que celles qui en subissent.”

[Résumé tiré de Goer, H. Obstetric Myths Versus Research Realities: A Guide to the Medical Literature. Westport: Bergin & Garvey, 1995: 285]

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Comments :

Argument (français) :

Meilleure récupération du périnée sans épisiotomie.

Argument (English):

Argumento (português):

Keywords :

➡ episiotomy ; dyspareunia ; perineal/vaginal tears

Author of this record :

Bernard Bel — 14 Jul 2003

Discussion (display only in English)
 
➡ Only identified users



 I have read the guidelines of discussions and I accept all terms
[Hide guidelines]

➡ Discussion guidelines

1) Comments aim at clarifying the content of the publication or suggesting links for a better comprehension of its topic
2) All comments are public and opinions expressed belong to their authors
3) Avoid casual talk and personal stories
4) Any off-topic comment or containing inappropriate statements will be deleted without notice

barre

New expert query --- New simple query

Creating new record --- Importing records

User management --- Dump database --- Contact

bar

This database is managed by Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliated with Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
It is fed by the voluntary contributions of persons interested in the sharing of scientific data.
If you agree with this project, you can support us in several ways:
(1) contributing to this database if you have a minimum training in documentation
(2) or financially supporting AFAR (see below)
(3) or joining the AFAR (or another society affiliated with CIANE).
Sign in or create an account to follow changes or become an editor.
Contact afar.association(arobase)gmail.com for more information.

Valid CSS! Valid HTML!
Donating to AFAR (click “Faire un don”) will help us to maintain and develop sites and public
databases towards the support of parents and caregivers’ informed decisions with respect to childbirth