Choose your font:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 English 
 Français 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Database - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Description of this bibliographical database (AFAR website)
Currently 3046 records
YouTube channel (tutorial)

https://afar.info/id=898

Created on : 26 Jul 2004
Modified on : 27 Dec 2007

 Modify this record
Do not follow this link unless you know an editor’s password!


Share: Facebook logo   Tweeter logo   Easy

Bibliographical entry (without author) :

Test de dépistage génétique sans risques des anomalies foetales. Résumé d’un article du Times. Centre de Médecine Spécialisée, MediCMS (Belgique).

Author(s) :

MediCMS (Belgique)

Year of publication :

2004

URL(s) :

http://www.medicms.be/dt1/testgen.htm

Résumé (français)  :

Les prises de sang sont capables d’identifier des anomalies foetales.

Le Times du 5 Mars 2004 rapporte que les tests prénataux invasifs pour dépister des anomalies foetales seront bientôt une technique du passé car on sait maintenant extraire le DNA foetal du sang de la mère.

Bien que la technique a été développée il y a plus de cinq ans, seule une minuscule partie de DNA foetal pouvait être extraite ( tout échantillon de sang de la mère contient son DNA en abondance et seulement une minuscule fraction de celui du foetus).

Cependant, le Times rapporte que les chercheurs US ont conçu une voie pour augmenter le DNA foetal dans l’échantillon de sang de la mère, de 7 à plus de 20%, rendant plus faciles les tests de dépistage des anomalies génétiques et des maladies génétiques telles que par exemple mucoviscidose et certaines anémies.

Selon le Times, les tests invasifs pendant la grossesse sont effrayants pour les futurs parents. Il y a différents types de dépistage comme ceux incluant les échographies par ultrasons et la recherche de la clarté de la nuque, mais d’autres tests on introduit une aiguille à travers l’abdomen de la mère (ponction amniotique ), car il n’y a aucune autre façon certaine pour vérifier s’il y a des anomalies congénitales.

Le Times rapporte que toutes les femmes n’ont pas besoin d’avoir de tests. Ils ne sont habituellement proposés qu’aux mères plus âgées ou que l’on sait être porteuses de marqueurs génétiques pour des affections telles que la mucoviscidose, ou des femmes qui ont eu un résultat positif - par exemple pour le mongolisme - lors d’un test antérieur.

Les deux tests actuels, ponction de villosités (CSV) ou ponction amniotique ont un risque associé, CSV a un risque de fausse couche de deux à trois pour cent, et l’amniocentèse a un risque d’un pour cent. Beaucoup de femmes refusent ces tests à cause de ces risques.

Le Times rapporte que malgré l’enthousiasme général pour ce nouveau test, les experts appellent à la prudence. Il n’y a encore eu aucune étude clinique, et tester des cartes chromosomiques compliquées tel le mongolisme sur un prélèvement sanguin n’est pas vraisemblablement pour un futur immédiat.

SOURCE : The Times, 05 Mars 2004

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Comments :

Voir publications plus récentes, notamment les travaux d’une équipe de l’INSERM à l’Hôpital Necker de Paris

Argument (français) :

Les tests prénataux invasifs pour dépister des anomalies foetales seront bientôt une technique du passé car on sait maintenant extraire l’ADN fœtal du sang de la mère.

Argument (English):

Argumento (português):

Keywords :

➡ amniocentesis ; antenatal diagnosis ; screening ; miscarriage ; trisomy

Author of this record :

Bernard Bel — 26 Jul 2004

Discussion (display only in English)
 
➡ Only identified users



 I have read the guidelines of discussions and I accept all terms (read guidelines)

barre

New expert query --- New simple query

Creating new record --- Importing records

User management --- Dump database --- Contact

bar

This database is managed by Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliated with Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
It is fed by the voluntary contributions of persons interested in the sharing of scientific data.
If you agree with this project, you can support us in several ways:
(1) contributing to this database if you have a minimum training in documentation
(2) or financially supporting AFAR (see below)
(3) or joining the AFAR (or another society affiliated with CIANE).
Sign in or create an account to follow changes or become an editor.
Contact afar.association(arobase)gmail.com for more information.

Valid CSS! Valid HTML!
Donating to AFAR (click “Faire un don”) will help us to maintain and develop sites and public
databases towards the support of parents and caregivers’ informed decisions with respect to childbirth