Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1

Créée le : 09 Jul 2003
Modifiée le : 01 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Recovery after childbirth: a preliminary prospective study. Med. J. Aust. 1990, 152(1)

Auteur·e(s) :

Abraham S, Child A, Ferry J, Vizzard J, Mira M.

Année de publication :

1990

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2294386

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

This prospective study examined the time for 93 women to cease to feel discomfort in their perineal areas after the births of their first babies. Sixty-two of the women had experienced a spontaneous delivery that did not require forceps assistance. In 58 patients, an episiotomy was performed. Of the 35 women in whom an episiotomy was not performed, 24 women required sutures and only four women did not suffer any perineal damage. The median time for perineal comfort in general (including walking and sitting) was one month (range, zero to six months); 20% of women took more than two months to achieve general perineal comfort. For comfort during sexual intercourse, the median time was three months (range, one to more than 12 months); 20% of women took longer than six months to achieve comfort during sexual intercourse. Factors that were associated with discomfort for longer than the median time were delivery by forceps; spontaneous vaginal (not perineal) tears; and, in the three to four days after the birth, oedema and the breakdown of muscle or skin sutures. There was no significant difference in these times between patients who did not undergo an episiotomy and those who underwent an episiotomy without a forceps delivery.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Cette étude prospective a examiné le temps nécessaire à 93 femmes pour cesser de ressentir une gêne dans leur région périnéale après la naissance de leur premier bébé. Il n’y avait pas de différence significative dans ces temps entre les patientes qui n’ont pas subi d’épisiotomie et celles qui ont subi une épisiotomie sans accouchement par forceps.

Argument (English):

This prospective study examined the time for 93 women to cease to feel discomfort in their perineal areas after the births of their first babies. There was no significant difference in these times between patients who did not undergo an episiotomy and those who underwent an episiotomy without a forceps delivery.

Argumento (português):

Este estudo prospectivo analisou o tempo para 93 mulheres deixarem de sentir desconforto em suas áreas perineais após o nascimento de seus primeiros bebês. Não houve diferença significativa nestes tempos entre os pacientes que não foram submetidos a episiotomia e aqueles que foram submetidos a uma episiotomia sem parto fórceps.

Mots-clés :

➡ psychologie ; épisiotomie ; stress post-traumatique

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 09 Jul 2003
➡ dernière modification : Bernard Bel — 01 Nov 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)