Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1002

Créée le : 12 Nov 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Maternal-behavior in sheep and its neuroendocrine regulation. ACTA PAEDIATRICA 83,p.47-56 Suppl. 397 JUN

Auteur·e(s) :

KEVERNE EB, KENDRICK KM

Année de publication :

1994

URL(s) :

Résumé (français)  :

Œstrogènes + progestérone + stimulation vagino-cervicale => comportement maternel

La stimulation sexuelle entraîne la production d’ocytocine dans le fluide cérébrospinal.

Cette stimulation est sans effet si la brebis est sous péridurale.

Si l’on administre artificiellement de l’ocytocine, la brebis aura un comportement maternel adéquat.

Abstract (English)  :

Non-parturient sheep, hormonally primed and presented with newborn lambs are, at best, indifferent to them and if approached by the lamb may show violent rejection. However, non-gestant ewes primed with oestrogen and progesterone, but given vaginocervical stimulation, do show a rapid onset in maternal behaviour.

This stimulation is ineffective in promoting maternal behaviour with epidural anaesthesia. Vaginocervical stimulation increases the release of oxytocin into cerebrospinal fluid and in-vivo microdialysis has revealed high levels of oxytocin release in limbic brain areas known to be important for maternal behaviour.

Oxytocin, when given intraventricularly, produces the full complement of acceptance and suckling behaviour in non-gestant ewes. Although ineffective when given alone, opioids potentiate the release of oxytocin in the limbic brain and increase the intensity of maternal responding, while the opioid receptor blocker, naltrexone, prevents both maternal induction and oxytocin release. This neural basis for maternally motivated behaviour may be equally relevant to human behaviour, although the mechanisms available for addressing these peptidergic systems have clear differences.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Etude, chez les brebis, de l’effet sur l’instinct maternel de l’analgésie péridurale et d’une stimulation génitale plus oestrogènes et progestérone

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ hormones ; péridurale ; ocytocine (Syntocinon)

Auteur·e de cette fiche :

Sandrine Péneau — 12 Nov 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)