Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1072

Créée le : 20 Dec 2004
Modifiée le : 17 Jan 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Home and hospital confinement in Newcastle upon Tyne 1960-69. Br J Obstet Gynaecol 1977;84:401-11.

Auteur·e(s) :

Barron SL, Thomson AM, Philips PR.

Année de publication :

1977

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/889735?dopt=Ab…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

During the decade 1960 to 1969, perinatal mortality rates in Newcastle upon Tyne fell in parallel with national trends, in association with a marked reduction of domiciliary midwifery. Analysis of the records of women booked for confinement at home or in specialist hospitals showed that the reduction of mortality occurred with unexpected uniformity in both categories, in low risk as well as high risk patients, and in all causes of mortality except congenital malformations. It could not be attributed to improvements in maternal characteristics nor to increased size of babies at birth. The most probably explanation seems to be a combination of many improvements in the quality of care, with increased awareness of risks, better selection of high-risk groups, and improved supervision and management throughout. There is no indication that single factor in obstetric management, such as more intervention during labour, had a dominant effect.

Sumário (português)  :

Remarques :

This study in the United States matched 1046 women who, immediately before the
onset of labour, intended to give birth at home, with a similar group of
women intending to give birth in hospital. The women were matched for
age, education, socioeconomic status and obstetric risk factors. Although
the incidence of episiotomy was nine times higher among hospital
deliveries, there was a statistically significant excess in the number of
second, third, and fourth degree lacerations in women delivered in hospital
compared with those who gave birth at home.
A significantly greater proportion of babies born in hospital had birth injuries, neonatal infections, respiratory distress lasting 12 hours or more and non-congenital neonatal complications. There were, however, no statistically significant differences in mortality or neurological impairment.

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ lieu de naissance ; accouchement à domicile ; épisiotomie ; mortalité périnatale

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 20 Dec 2004
➡ dernière modification : Bernard Bel — 17 Jan 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)