Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=111

Créée le : 16 Oct 2003
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

"Altered consciousness" during childbirth: potential clues to post traumatic stress disorder ? Journal of Midwifery & Women’s Health 2002;47:380-2.

Auteur·e(s) :

Kennedy HP, MacDonald EL.

Année de publication :

2002

URL(s) :

http://www2.us.elsevierhealth.com/scripts/om.dll/s…

Résumé (français)  :

… Bien que le placenta ne soit pas descendu, nous avons rapidement enlevé ses pieds des étriers et sommes allés à la tête du lit car je ne comprenais pas
pourquoi nous n’obtenions aucune réponse d’elle. Le pouls et la tension étaient
extrèmement stables. Elle avait les réactions réflexes à la lumière, à la douleur, à tout, seulement elle ne nous répondait ni même ne se manifestait
d’aucune façon. Elle avait les yeux fermés, et ses membres et ses muscles étaient
extrèmement décontractés …

Nous lui avons fait la visite postpartum … alors j’ai juste avancé une chaise
à côté de son lit et dit, "Dites-moi ce dont vous vous souvenez de votre travail,
et comment s’est passé le travail pour vous cette fois-ci ?". Elle est devenue
très calme et une larme a perlé au coin de sa paupière, et elle a dit, "Ce n’était pas bon." J’ai dit, "Pourquoi pensez-vous que ce n’était pas bon…?".
Elle a répondu, "Après que le bébé soit sorti, je ne voulais plus être là, et
j’ai quitté mon corps et je suis montée au plafond, et je vous regardais. Je vous
regardais … et je savais que vous vouliez que je revienne pour mon bébé."

Abstract (English)  :

… We quickly took her legs out of the stirrups and went to the head of the bed even though the placenta wasn’t delivered because I couldn’t understand why we weren’t getting a response from her. Pulse and blood pressure were extremely stable. Her reflexes were responding to light, to pain, to everything, and she just would not either answer nor respond in any way. Her eyes were closed and her limbs and her muscles were extremely limp …

We did the postpartum visit … then I just pulled a chair up to the side of the bed and said, "Tell me what you remember about your labor and how was your labor this time for you?". She went very quiet and a tear kind of slipped on the side of her eye and she said, "It wasn’t good." I said, "Why do you think it wasn’t good…?" She said, "After the baby came, I didn’t want to be there anymore and I left my body and I went up to the ceiling and I watched you. I watched you … and I knew that you needed me to come back for my baby."

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Malheureusement acces payant maintenant…

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ traumatismes ; stress post-traumatique ; psychologie

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 16 Oct 2003
➡ dernière modification : Alison Passieux — 02 Dec 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)