Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1125

Créée le : 01 Apr 2005
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Maternal posture in labour. Review. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2000 Oct;92(2):273-7.

Auteur·e(s) :

Gupta JK, Nikodem C.

Année de publication :

2000

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

The position adopted naturally by women during birth has been described as early as 1882 by Engelmann. He observed that primitive woman, not influenced by Western conventions would try to avoid the dorsal position and was allowed to change position as and when she wished. Different upright positions could be achieved using posts, slung hammock, furniture, holding on to a rope, knotted piece of cloth, or the woman could kneel, crouch, or squat using bricks, stones, a pile of sand, or a birth stool. Today the majority of women in Western societies deliver in a dorsal, semi-recumbent or lithotomy position. It is claimed that the dorsal position enables the midwife/obstetrician to monitor the fetus better and thus to ensure a safe birth.This paper examines the historical background of the different positions used and its evolution throughout the decades. We have reviewed the available evidence about the effectiveness, benefits and possible disadvantages for the use of different positions during the first and second stage of labour.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

A rapprocher de la fiche 1206 Gupta JK, Nikodem VC. Woman’s position during second stage of labour. Cochrane Database Syst Rev. 2000;(2):CD002006.

Argument (français) :

Article présentant le contexte historique, des considérations cliniques et l’état de la recherche sur les positions maternelles pendant le travail. Par les auteurs de la revue de la littérature Cochrane 2000 (fiche AFAR 1206)

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ éthique ; histoire, sociologie ; physiologie ; position en cours de travail ; déontologie ; douleur

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 01 Apr 2005

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)