Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1204

Créée le : 27 Apr 2005
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Randomized trial of ambulation versus oxytocin for labor enhancement: a preliminary report. Am J Obstet Gynecol. 1981 Mar 15;139(6):669-72.

Auteur·e(s) :

Read JA, Miller FC, Paul RH.

Année de publication :

1981

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Published reports imply that intrapartum ambulation may improve labor. This suggests the possible efficacy of ambulation in labors requiring augmentation, provided that adequate monitoring surveillance is maintained. Fourteen patients who failed to progress in active-phase labor, and who required augmentation for "inadequate" contractions were randomized into ambulation (eight) and oxytocin (six) groups. Internal fetal monitoring was used in all patients for 30 minute baseline and 2 hour study periods, with two-channel telemetry used in ambulating patients. Oxytocin was administered by infusion pump. Study parameters included changes in cervical dilation and station, contraction frequency, intensity and baseline tonus, and uterine activity. Labor progress was slightly but not significantly better in the ambulatory group. A mean increase in uterine activity units (UAU) in the ambulatory group was immediate to ranges not reached in the oxytocin group for 2 hours. Increase in Montevideo units was slightly greater in the ambulatory group during the first hour, but was exceeded by the oxytocin group during the second hour. These initial observations seem to indicate that, in terms of labor progress and initial effects on uterine activity, ambulation is as effective as oxytocin for the enhancement of labor and warrants further investigation.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Les premières observations montrent que la déambulation est moins effective que l’administration d’ocytocines pour faire progresser le travail qui demande une « augmentation ».

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ médecine factuelle ; position en cours de travail ; physiologie ; dilatation ; durée du travail ; gestion active du travail

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 27 Apr 2005
➡ dernière modification : Bernard Bel — 02 Dec 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)