Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1265

Créée le : 24 May 2005
Modifiée le : 28 Oct 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Neonate Characteristics After Maternal Use of Antidepressants in Late Pregnancy. Arch Pediatr Adolesc Med. 2004;158:312-316.

Auteur·e(s) :

Källén B.

Année de publication :

2004

URL(s) :

https://jamanetwork.com/journals/jamapediatrics/fu…
https://doi.org/10.1001/archpedi.158.4.312

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

BACKGROUND: Exposure to antidepressants during the third trimester of pregnancy has been associated with an increased risk for adverse birth outcomes, including preterm birth, respiratory distress, and hypoglycemia.

OBJECTIVE: To investigate neonatal outcomes in 997 infants (987 mothers) after maternal use of antidepressants based on prospectively recorded information in antenatal care documents.

RESULTS: An increased risk for preterm birth (odds ratio [OR], 1.96) and low birth weight (OR, 1.98) was verified, but the gestational week-specific birth weight was increased notably after exposure to tricyclic antidepressants. An increased risk for a low Apgar score (OR, 2.33), respiratory distress (OR, 2.21), neonatal convulsions (OR,1.90), and hypoglycemia (OR, 1.62) was found, the latter especially after exposure to tricyclic drugs, but no significant effect on the frequency of neonatal jaundice was seen (OR, 1.13). Most effects seemed not to be selective serotonin reuptake inhibitor drug specific, and outcomes after exposure to paroxetine hydrochloride were not worse than after exposure to other selective serotonin reuptake inhibitors.

CONCLUSIONS: Neonatal effects after maternal use of antidepressant drugs during late pregnancy were seen. Selective serotonin reuptake inhibitors may be the drugs of choice during pregnancy.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Argument (français) :

Plus de complications néonatales (détresse respiratoire, hypoglycémie, convulsions) lorsque la mère prend des antidépresseurs pendant le 3e trimestre de grossesse.

Argument (English):

More neonatal complications (respiratory distress, hypoglycaemia, convulsions) when the mother takes antidepressants during the 3rd trimester of pregnancy.

Argumento (português):

Mais complicações neonatais (desconforto respiratório, hipoglicemia, convulsões) quando a mãe toma antidepressivos durante o terceiro trimestre da gravidez.

Mots-clés :

➡ dépression, anxiété ; prématurés ; psychologie ; faible poids de naissance

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 24 May 2005
➡ dernière modification : Bernard Bel — 28 Oct 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions
[Masquer la charte]

➡ Charte de discussion

1) Les commentaires sont destinés à préciser le contenu de l'article ou fournir des liens permettant un approfondissement de son sujet
2) Les commentaires sont publics et les avis exprimés n'engagent que leurs auteur·e·s
3) Eviter toute anecdote ou récit personnel
4) Tout commentaire hors sujet ou contenant des propos inacceptables sera supprimé sans préavis

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)