Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3046 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1281

Créée le : 15 Jun 2005
Modifiée le : 01 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Depressive mood in early pregnancy and postpartum: prevalence and women at risk in a national Swedish sample. Journal of Reproductive and Infant Psychology 2005;23(2):155-166.

Auteur·e(s) :

Rubertsson C, Waldenström U, Wickberg B, Rådestad I, Hildingsson I.

Année de publication :

2005

URL(s) :

http://journalsonline.tandf.co.uk/app/home/contrib…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

We investigated the prevalence of postnatal depressive mood in a national Swedish sample, together with factors associated with depressed mood postpartum only as opposed to having depressed mood both in early pregnancy and postpartum. Swedish-speaking women booked for antenatal care during a chosen period of three recruitment weeks were invited and 3293 (72%) agreed to participate in the study. Of these women, 2674 (81%) completed two questionnaires, one in early pregnancy and another 2 months postpartum. Depressive mood was assessed by the Edinburgh Postnatal Depression Scale (EPDS) and the validated Swedish cut-off of 11/12 was used. In all, 12.3% scored above the threshold postpartum depressed mood, that being 6.5% postpartum only (‘post’ group) and 5.8% both in pregnancy and postpartum (‘ante and post’ group). Unemployment, lack of support, and physical health problems were the most important factors associated with a postpartum depressed mood in both groups. Women in the ‘ante and post’ group were more socially disadvantaged with increased relative risks in most of the factors that were investigated. Postnatal problems such as dissatisfaction with support from relatives and factors related to the infant were only associated with a depressed mood in the ‘post’ group. Obtaining a psychosocial history in early pregnancy, including factors associated with a depressed mood, may be the first step towards identifying and providing individualized care for women at risk of sustained or recurrent depressive mood during pregnancy and the postpartum period.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Texte en accès libre.

Argument (français) :

Prévalence de la dépression anté- et post-natale et facteurs de risque.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ dépression, anxiété

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 15 Jun 2005

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)