Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1283

Créée le : 15 Jun 2005
Modifiée le : 02 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Attitudes towards prenatal diagnosis and termination in women who have a sibling with Down’s syndrome. Journal of Reproductive and Infant Psychology 2005;23(2):181-198.

Auteur·e(s) :

Bryant L, Hewison JD, Green JM.

Année de publication :

2005

URL(s) :

http://journalsonline.tandf.co.uk/app/home/contrib…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

This study surveyed the views of 78 women who had a sibling with Down’s syndrome towards using prenatal diagnosis and termination. Other data were collected, including participants’ perceptions of the difficulty of caring for a child with Down’s syndrome, perceived familial approval of selective termination, and the quality of the sibling relationship. Fifty-four per cent of respondents said they would use diagnostic tests for Down’s syndrome in a future pregnancy, 37% would not, and 9% were unsure. In contrast, 33% would consider terminating a pregnancy for Down’s syndrome, 53% would not consider termination, and 14% were unsure. Logistic regression showed that the perceived difficulty of caring for a child with Down’s syndrome and perceived parental approval of selective termination were the strongest overall predictors of both attitudes. However, women who were younger than their affected sibling were more likely to want to use prenatal diagnosis, and a generally favourable attitude towards abortion predicted a favourable view towards terminating a pregnancy for Down’s syndrome. In general, a positive picture emerged of having a sibling with Down’s syndrome although around one-third of the women viewed the impact on themselves and their family as negative and this was reflected in their attitudes towards prenatal testing and termination.

Sumário (português)  :

Remarques :

Texte en accès libre.

Argument (français) :

Vivre avec un enfant trisomique, faire le dépistage et une avortement thérapeutique à la grossesse suivante ?

Argument (English):

Living with a Down Syndrome child, do screening and therapeutic abortion at the next pregnancy?

Argumento (português):

Vivendo com uma criança com Síndrome de Down, faz o rastreio e o aborto terapêutico na próxima gravidez?

Mots-clés :

➡ psychologie ; dépistage ; trisomies ; IVG interruption volontaire de grossesse, avortement ; IMG interruption médicale de grossesse

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 15 Jun 2005
➡ dernière modification : Bernard Bel — 02 Nov 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)