Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1287

Créée le : 19 Jul 2005
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Effects of providing hospital-based doulas in health maintenance organization hospitals. Obstet Gynecol. 1999 Mar;93(3):422-6.

Auteur·e(s) :

Gordon NP, Walton D, McAdam E, Derman J, Gallitero G, Garrett L.

Année de publication :

1999

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

OBJECTIFS: Evaluer si la présence d’une doula lors des accouchements en structure hospitalière affecte le type d’accouchement, la demande de péridurale, l’allaitement, et les perceptions postpartum de l’accouchement, l’estime de soi, et la dépression.

METHODS: Etude randomisée avec des nullipares accouchant dans trois hôpitaux publics; 149 avaient une doula, et 165 ont eu les soins habituels. Les données de l’étude ont été obtenues à partir des dossiers médicaux des mères, des questionnaires, et des entretiens téléphoniques conduits à 4-6 semaines postpartum.

RESULTATS: Les femmes accompagnées par une doula ont nettement moins utilisé la péridurale (54.4% versus 66.1%, P<0.05) que les femmes dans le groupe de contrôle. Elles rapportent aussi plus souvent une expérience d’accouchement positive (82.5% versus 67.4%, P<0.05), d’avoir le sentiment d’avoir bien géré le travail (46.8% versus 28.3%), et de ressentir que le travail a eu un effet positif sur leur identité féminine (58.0% versus 41.0%) ainsi que sur la puissance et la performance de leurs corps. Il n’y avait pas de différence significative sur les taux de césariennes, forceps, ventouse, injection d’ocytocine, ou allaitement, ni sur l’incidence de la dépression post-partum ou les mesures d’estime de soi.

CONCLUSION: Pour cette population et ces lieux d’accouchement, l’accompagnement d’une doula pendant le travail a des effets positifs sur l’utilisation de la péridurale et le vécu de l’accouchement des femmes, mais ne change pas le besoin d’accouchements opératoires.

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: To evaluate whether providing doulas during hospital-based labor affects mode of delivery, epidural use, breast-feeding, and postpartum perceptions of the birth, self-esteem, and depression.

METHODS: This was a randomized study of nullipara enrollees in a group-model health maintenance organization who delivered in one of three health maintenance organization-managed hospitals; 149 had doulas, and 165 had usual care. Study data were obtained from the mothers’ medical charts, study intake forms, and phone interviews conducted 4-6 weeks postpartum.

RESULTS: Women who had doulas had significantly less epidural use (54.4% versus 66.1%, P < .05) than women in the usual-care group. They also were significantly (P < .05) more likely to rate the birth experience as good (82.5% versus 67.4%), to feel they coped very well with labor (46.8% versus 28.3%), and to feel labor had a very positive effect on their feelings as women (58.0% versus 43.7%) and perception of their bodies’ strength and performance (58.0% versus 41.0%). The two groups did not differ significantly in rates of cesarean, vaginal, forceps, or vacuum delivery, oxytocin administration; or breast-feeding, nor did they differ on the postpartum depression or self-esteem measures.

CONCLUSION: For this population and setting, labor support from doulas had a desirable effect on epidural use and women’s perceptions of birth, but did not alter need for operative deliveries.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Moind de péridurale et un meilleur vécu de l’accouchement avec une doula, mais même taux d’accouchements opératoires.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; dépression, anxiété ; psychologie ; allaitement ; douleur ; extraction instrumentale ; ocytocine (Syntocinon) ; péridurale ; doula doulas ; accompagnante

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 19 Jul 2005
➡ dernière modification : Bernard Bel — 02 Dec 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions
[Masquer la charte]

➡ Charte de discussion

1) Les commentaires sont destinés à préciser le contenu de l'article ou fournir des liens permettant un approfondissement de son sujet
2) Les commentaires sont publics et les avis exprimés n'engagent que leurs auteur·e·s
3) Eviter toute anecdote ou récit personnel
4) Tout commentaire hors sujet ou contenant des propos inacceptables sera supprimé sans préavis

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)