Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=130

Créée le : 17 Oct 2003
Modifiée le : 16 Jan 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Post-traumatic stress disorder in women who have undergone obstetric and/or gynecological procedures. A consecutive series of 30 cases of PTSD. J Reprod Infant Psychol 1993;11:221-228.

Auteur·e(s) :

Menage J, Counselling D.

Année de publication :

1993

URL(s) :

http://www.cirp.org/library/psych/menage/

Résumé (français)  :

500 femmes ont participé à cette étude sur le stress psychologique associé à des interventions obstétricales et gynécologiques. Elles ont été recrutées par voie d’annonce dans des journaux locaux et nationaux, dans des magazines féminins et des de newsletters. Les femmes ont répondu à une enquête préliminaire sur leurs expériences des intervention obstétricales et gynécologiques, leur histoire personnelle, et leur sentiments sur l’intervention au moment où elle a eu lieu et au moment de d’enquête.

Sur 500 sujets, 100 femmes rapportent un historique d’intevention terrifiante ou particulièrement pénible (“terrifying“ or “very distressing“), “out of ordinary“ et qui date d’il y a plus d’un mois. Ces femmes ont reçu un questionnaire de suivi (PTSD-I) et 30 d’entre elles remplissent les critères DSM-III-R qui diagnostiquent les troubles de stress post-traumatique (PTSD post traumatic stress disorders).

Des différences significatives apparaissent entre les 30 femmes avec PTSD et 30 autres qui ont évalué leur expérience de “très bonne“ à “un peu pénible“. Parmi ces différences on trouve: sentiment d’impuissance pendant l’intervention, manque d’information donnée à la patiente, expérience de douleur physique, perception d’une attitude antipathique [“on the part of examiner“], et manque de consentement pleinement compris par le patient pour l’intervention (“lack of clearly-understood consent by the patient for the procedure“).

Ces résultats sont mis en relation avec les données de la littérature sur les réactions émotionnelles des femmes lors de l’accouchement, sur la violence sexuelle et sur d’autres causes de stress post-traumatique. Nos résultats suggèrent une cause de stress post-traumatique non décrite précédemment, et appelle à une remise en question des pratiques médicales courantes dans le domaine de l’obstétrique et de la gynécologie

Abstract (English)  :

500 women volunteers took part in a study about the psychological stress associated with obstetric and gynecological procedures. The sample was recruited by advertisements in local and national newspapers and in women’s magazines and newsletters.

Women completed a preliminary questionnaire on their experiences of obstetric and gynecological procedures, their biographical data, and their feelings associated with the procedures both at the time and now. Out of the 500 subjects, over 100 women gave an history of an obstetric and/or gynaecological which was ’very distressing’ or ’terrifying’, which was ’out of the ordinary’ and which occurred ’more than one month previously’. These women were sent follow-up PTSD-I questionnaires and 30 of them fulfilled the DSM-III-R criteria for a diagnosis of post-traumatic stress disorder (PTSD).

Significant differences between the 30 women with PTSD, and 30 respondents who rated their experiences from ’very good’ to ’slightly distressing’, were found on a range of findings, including feelings of powerlessness during the procedures, lack of information given to the patient, the experience of physical pain, a perceived unsympathetic attitude on the part of the examiner, and a lack of clearly-understood consent by the patient for the procedure.

The results are discussed in relation to the literature on women’s emotional reactions to the childbirth process and also to sexual violence and other causes of PTSD. The present findings suggest a cause of PTSD not previously described and challenge current medical working practices in the area of obstetrics and gynaecology.

Sumário (português)  :

Remarques :

Acces au resume, texte pas sur le web.

1993. Angleterre. Etude qui met en lumière le rôle de l’information, consentement, empathie sur le stress post traumatique. Questionnaire à 500 femmes qui ont eu une intervention en gynécologie/obstétrique. 30 d’entre elles présentent des symptômes de stress post traumatique. Symptômes significativement associés à la sensation de perte de contrôle, manque d’information, douleur, sensation d’antipathie, manque de consentement totalement informé.

Argument (français) :

Angleterre. Etude qui met en lumière le rôle de l’information, consentement, empathie sur le stress post traumatique

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ psychologie ; traumatismes ; stress post-traumatique ; violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; iatrogénie ; protocoles ; santé publique ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 17 Oct 2003
➡ dernière modification : Bernard Bel — 16 Jan 2018

Articles apparentés
Ciblé par #3059   Marie-Laure Franeczek (2018). Violence obstétricale : essai de définition à partir de la littérature scientifique. Mémoire de gynécologie et obstétrique. ➡ https://afar.info/id=3059
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)