Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1349

Créée le : 03 Dec 2005
Modifiée le : 07 Jan 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

A Swedish interview study: parents’ assessment of risks in home births. Midwifery. 2005 Aug 25. [Epub ahead of print]

Auteur·e(s) :

Lindgren H, Hildingsson I, Radestad I.

Année de publication :

2005

URL(s) :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/…
https://doi.org/10.1016/j.midw.2005.04.002

Résumé (français)  :

Une étude suédoise par entretiens : l’évaluation parentale des risques lors des naissances à domicile.

OBJECTIFS : décrire l’évaluation du risque de la naissance à domicile par les parents.

METHODE : entretiens conduits à l’aide de questionnaires semi-directifs. Les données ont été analysées en utilisant une approche phénoménologique.

CADRE : exercice libéral de la profession de sages-femme en Suède.

PARTICIPANTS : cinq couples qui avaient programmé une naissance à domicile.

RESULTATS : Les parents avaient une confiance fondamentale dans le fait que la naissance allait se dérouler sans complications, et ils en ont ressenti le sens profond durant l’événement lui-même. Les risques étaient considérés comme une part d’un phénoméne complexe qui n’était pas limité à l’acccouchement à domicile. Cette attitude a semblé faire partie d’un mode de vie qui était lié á la manière dont les risques rencontrés durant la naissance étaient traités.
Cinq catégories ont été identifiées pour contrebalancer les risques de possibles complications : (1) confiance dans les capacités de la femme à donner naissance, (2) confiance en l’intuition, (3) confiance dans la sage-femme, (4) confiance dans la relation, et (5) préparation physique et intellectuelle.

CONCLUSIONS CLEFS : Bien que les parents soient conscients du risque de complications durant l’accouchement, la confiance fondamentale dans la capacité intrinsèque de la femme à donner naissance était centrale dans la décision de choisir un accouchement à la maison. Une grande importance était accordée aux effets positifs attendus d’une naissance à domicile.

CONSEQUENCE POUR LA PRATIQUE : mieux connaître évaluation du risque que font les parents peut promouvoir une meilleure compréhension de la manière avec laquelle les parents en devenir ressentent les risques associés à une naissance á domicile.

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: to describe home-birth risk assessment by parents.

DESIGN: interviews using a semi-structured interview guide. Data were analysed using a phenomenological approach.

SETTING: independent midwifery practices in Sweden.

PARTICIPANTS: five couples who had had planned home births.

FINDINGS: the parents had a fundamental trust that the birth would take place without complications, and they experienced meaningfulness in the event itself. Risks were considered to be part of a complex phenomenon that was not limited to births at home. This attitude seems to be part of a lifestyle that has a bearing on how risks experienced during the birth were handled. Five categories were identified as counterbalancing the risk of possible complications: (1) trust in the woman’s ability to give birth; (2) trust in intuition; (3) confidence in the midwife; (4) confidence in the relationship; and (5) physical and intellectual preparation.

KEY CONCLUSIONS: although the parents were conscious of the risk of complications during childbirth, a fundamental trust in the woman’s independent ability to give birth was central to the decision to choose a home birth. Importance was attached to the expected positive effects of having the birth at home.

IMPLICATIONS FOR PRACTICE: knowledge of parents’ assessment can promote an increased understanding of how parents-to-be experience the risks associated with home birth.

Sumário (português)  :

Remarques :

Traduction Barbara S, relecture Sophie N et Marie-Pierre V

Argument (français) :

Les futurs parents choisissant l’AAD sont conscient des risques, mais se sont
bien préparés et ont confiance
en eux et leur sage-femme.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ accompagnement ; lieu de naissance ; accouchement à domicile ; accouchement planifié à domicile ; psychologie

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 03 Dec 2005
➡ dernière modification : Bernard Bel — 07 Jan 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)