Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1368

Créée le : 06 Dec 2005
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

[Birthing centers: review of the literature] [in french]. J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris). 2001 Nov;30(7 Pt 1):680-7.

Auteur·e(s) :

Viossat P, Pons JC.

Année de publication :

2001

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

De nombreux pays industrialisés ont mis en place des Maisons de naissance. Aucune structure de ce type n’existe en France. Cette revue de la littérature a pour but d’analyser les publications concernant les Maisons de naissance existantes et de permettre de juger de leur efficacité en comparaison avec un fonctionnement hospitalier conventionnel. Neuf études ont été retenues, dont une prospective. Toutes mettent en évidence une amélioration en termes de morbidité et mortalité maternelle et périnatale dans le groupe des grossesses « à bas risque ». Cependant, on ne peut conclure sur l’innocuité de l’établissement de telles structures dans le système de soins français. Les effectifs des études publiées, leurs hétérogénéités, l’existence d’un seul essai prospectif nous incitent à la prudence. L’ouverture de Maisons de naissances en France devrait être précédée de travaux d’évaluation à partir de sites pilotes.

Abstract (English)  :

Birth Centers have been established in many industrialized countries but no facilities of this type are available in France. The aim of this review was to analyze the literature concerning existing Birth Centers in order to compare them with conventional hospitals in terms of efficacy. Nine studies were retained including one prospective study. All underlined an improvement in both maternal and perinatal morbidity and mortality in the low-risk pregnancy group. No conclusion can however be made concerning the harmlessness of establishing Birth Centers in the French healthcare system. The small number of cases in these studies, their heterogenicity and the fact that only one was prospective point out the importance of cautious interpretation. Estimation studies must be conducted in experimental sites before opening Birth Centers in France.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ lieu de naissance ; maisons de naissance ; médecine factuelle ; mortalité périnatale

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 06 Dec 2005

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)