Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1463

Créée le : 01 Feb 2006
Modifiée le : 02 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Late vaginal induced abortion after a previous CS: potential for uterine rupture.. GOInvest., 36, p.87

Auteur·e(s) :

Boulot

Année de publication :

1993

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8225053
https://doi.org/10.1159/000292602

Résumé (français)  :

Cette étude descriptive a été menée pour évaluer le risque de rupture utérine en cas d’avortement tardif induit par voie vaginale chez les femmes ayant déjà subi une césarienne. 23 femmes ont été référées à un âge gestationnel moyen de 23,9 semaines (6,9) après une ou deux césariennes. Les indications d’interruption de grossesse étaient les maladies maternelles dans 4 cas et les anomalies fœtales dans 19 cas. Le RU 486 et les prostaglandines ont été utilisés pour la maturation cervicale et pour provoquer le travail. Une naissance vaginale a été obtenue dans 20 cas (86,9%) avec une durée moyenne de 72 (ET 52) h. La césarienne a été réalisée chez les 3 femmes restantes car aucune dilatation cervicale n’a pu être obtenue. Une rupture utérine s’est produite et a été traitée avec conservation de l’utérus. L’interruption tardive de la grossesse dans de tels cas peut être réalisée sans césarienne avec un taux de réussite élevé.

Abstract (English)  :

This descriptive study was conducted to evaluate the risk of uterine rupture in cases of late vaginal induced abortions among women with previous cesarean sections. 23 women were referred at a mean gestational age of 23.9 (SD 6.9) weeks of gestation after one or two cesarean sections. Indications for terminating the pregnancy were maternal diseases in 4 cases and fetal anomalies in 19 cases. RU 486 and/or prostaglandins were used for cervical ripening and to induce labor. Vaginal birth was obtained in 20 cases (86.9%) with an average duration of 72 (SD 52) h. Cesarean section was performed in the remaining 3 women because no cervical dilation could be obtained. One uterine rupture occurred and was treated with conservation of the uterus. Late termination of pregnancy in such cases can be achieved without cesarean section with a high success rate.

Sumário (português)  :

Remarques :

Fiche importée de http://www.worldserver.com/turk/birthing/rrvbac2000-4.html avec l’aide de Ken Turkowski, septembre 2005

Argument (français) :

Cette étude descriptive a été menée pour évaluer le risque de rupture utérine en cas d’avortement tardif induit par voie vaginale chez les femmes ayant déjà subi une césarienne.

Argument (English):

This descriptive study was conducted to evaluate the risk of uterine rupture in cases of late vaginal induced abortions among women with previous cesarean sections.

Argumento (português):

Este estudo descritivo foi realizado para avaliar o risco de ruptura uterina em casos de abortos vaginais tardios entre mulheres com cesárea anterior.

Mots-clés :

➡ accouchement vaginal après césarienne ; césarienne ; IVG interruption volontaire de grossesse, avortement ; IMG interruption médicale de grossesse ; dilatation

Auteur·e de cette fiche :

Ken Turkowski — 01 Feb 2006
➡ dernière modification : Bernard Bel — 02 Nov 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)