Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1746

Créée le : 01 Feb 2006
Modifiée le : 01 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

VBAC: a continuing controversy. ClinOG, 44, p.561

Auteur·e(s) :

Zinberg

Année de publication :

2001

URL(s) :

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Review of VBAC and ACOG’s stance. Reasons for ACOG’s more aggressive approach to the availability of personnel and facilities: First the risk of uterine rupture is at least 1% and among these ruptures, some possibly catastrophic, the rate of maternal and/or fetal morbidity is 10-25%. Moreover, there is concern that uterine rupture in VBAC is an underreported event, making this approximate 1% risk to be even higher. Second, based on reports from members of ACOG, uterine rupture almost always results in legal action, no matter what the clinical outcome and no matter how excellent the clinical care. "Medical positions on subjects of long term debate often demonstrate shifting, evolving or even cyclic patterns. The VBAC controversy is no exception to this premise. The concept that VBAC is a safe and effective approach for may patients is a well-established fact. This does not mean that it is appropriate for all women contemplating a pregnancy in the presence of a uterine scar. In the case of VBAC, the pendulum may have swung too far and it may be time to return closer to a middle ground. The medical community should not use VBAC as20its principle tool to respond to society’s economic and social concerns about the increasing CS rate rather individual patient safety and the dictates of best evidence-based medical practice should determine the standard.

Sumário (português)  :

Remarques :

Fiche importée de http://www.worldserver.com/turk/birthing/rrvbac2000-4.html avec l’aide de Ken Turkowski, septembre 2005

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ accouchement vaginal après césarienne ; césarienne

Auteur·e de cette fiche :

Ken Turkowski — 01 Feb 2006

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)