Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3059 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1881

Créée le : 23 Feb 2006
Modifiée le : 01 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

The Problem with “Maternal Request” Cesarean

Auteur·e(s) :

Lamaze International

Année de publication :

2006

URL(s) :

http://www.lamaze.org/institute/about/statements.a…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

The concept of “maternal request” cesarean presents a number of serious problems:

• Elective cesarean surgeries, that is, surgeries without medical indication, should not be equated with “patient” or “maternal choice” cesareans because they could equally well represent “physician choice“ cesareans (Kalish 2004).
• We do not know to what extent women freely make an informed choice when they choose to have a cesarean. Studies of maternal preference for cesarean fail to assess whether women were told of the potential harms of cesarean surgery, whether alternatives were discussed, the accuracy of the information women were given, and what opinion the care provider held (Gamble 2000). What women hear from obstetricians powerfully influences what they think. Some obstetricians think so little of the risks, pain, and recovery of cesarean surgery that they feel that “convenience,” “certainty of delivering practitioner,” and “[labor] pain” justify performing this major operation on healthy women (Wax 2005).
• Requesting a cesarean because of fear of labor is not “maternal choice” in the strict sense of the term. Anxiety severe enough to prefer major surgery over a normal, physiologic process is a psychological condition deserving of investigation and treatment. For example, if the concern is labor pain, a planned epidural may be a solution. Prenatal counseling, doula care (continuous labor support by a skilled or experienced woman), or both may reduce abnormal levels of anxiety, and so forth. Only after alternatives have been explored and rejected should elective surgery be considered.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; accouchement vaginal après césarienne

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 23 Feb 2006

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)