Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=1940

Créée le : 09 Apr 2006
Modifiée le : 01 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Génétique des avances staturo - pondérales à début anténatal. Huitièmes journées de médecine fœtale de Morzine

Auteur·e(s) :

Joëlle ROUME - BAUDRIER

Année de publication :

2003

URL(s) :

http://morzine2003.medecine-foetale.com/textes/mac…

Résumé (français)  :

Le but principal du dépistage de la macrosomie par les obstétriciens est la prévention des complications autour de l’accouchement. La macrosomie fœtale est un facteur de risque majeur de DE qui elle-même est un facteur de risque majeur d’EPB. Nous verrons dans le papier de Norbet Winer que la reconnaissance de la macrosomie fœtale est imprécise même à l’aide de l’échographie contrairement à l’opinion de beaucoup d’obstétriciens qui surestiment la valeur de cet examen. La prédiction du risque de complications (DE et EPB) liées à la macrosomie est également très médiocre. Ces deux constats associés à la prévalence faible des séquelles doivent nous faire réfléchir sur la justification d’un tel dépistage mais encore plus sur les décisions de césarienne ou de déclenchement dans la population générale qu’il entraîne. Cela nous ramène à la question commune concernant toute politique de dépistage ; lorsque l’on a tenté de prédire une situation à risque, quelle intervention allons-nous appliquer à la suite du résultat positif ou négatif ? la césarienne systématique ne semble pas être la solution en cas de dépistage positif (suspicion de macrosomie). Les données actuelles ne sont pas en faveur d’une politique de déclenchement systématique dès 38-39 SA en cas de suspicion de macrosomie.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Les données actuelles ne sont pas en faveur d’une politique de déclenchement systématique dès 38-39 SA
en cas de suspicion de macrosomie.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ dépistage ; développement du fœtus ; diagnostic prénatal ; échographie ; macrosomie

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 09 Apr 2006

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE)
(2) soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation.
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)