Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2039

Créée le : 10 May 2007
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Child birth in squatting position. J Pak Med Assoc. 2007 Jan;57(1):19-22

Auteur·e(s) :

Nasir A, Korejo R, Noorani KJ.

Année de publication :

2007

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?db=p…

Résumé (français)  :

Objectif : évaluation des risques et bénéfices de la position à quatre pattes pendant le second stade du travail et comparaison avec la position en décubitus dorsal
Méthodes : étude effectuée à Karachi (Pakistan) entre le 1er janvier 1999 et le 31 janvier 2000. 200 patientes présentant des conditions ante partum, intrapartum et socio-économiques semblables ont été sélectionnées. On a retenu uniquement les patientes qui se sont présentées à plus de 37 semaines de gestation avec un travail démarré et en position céphalique. Ont été exclues les patientes à gestations multiples, avec des présentations anormales [malprsentations], antécédent de cicatrice, fièvre maternelle, malformation foetale diagnostiquée en prénatal. [à finir]

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: To assess the risks and benefits of squatting position during second stage of labour and its comparison with the supine position.

METHODS: The study was conducted at the Department of Obstetrics and Gynaecology, Jinnah Postgraduate Medical Centre, Karachi from 1st January 1999 to 31st January 2000. A total of two hundred patients of similar ante partum, intrapartum and socio-economic conditions were selected. Only patients of gestation more than 37 weeks, presenting in active labour with cephalic presentation were included. Patients with multiple gestation, malpresentation, previous scar, maternal fever and prenatal diagnosed fetal malformation were excluded from the study. Random selection was done after informed consent and alternately divided into two groups A and B. Both groups were ambulatory during first stage of labour. In second stage, group-A adopted the squatting position, while group-B remained supine in lithotomy position. The third stage of labour in both the groups was conducted in the supine position.

RESULTS: There was no difference in the application of episiotomies in both groups, however extension of the episiotomy occurred in 7% patients of the non-squatting group (P < 0.05). Para urethral tears occurred in 5% patients in squatting group, but all occurred in patients who were not given an episiotomy. Second degree, and third degree perineal tears occurred in 9% patients in the non-squatting group but none in the squatting group (P < 0.05). Forceps application was also significantly less in group-A 11% and 24% in group-B (P < 0.05).There were two cases of shoulder dystocia in group B but none in the group-A. During the Third stage of labour there were no cases of retained placenta in group A but there were 4% cases of retained placenta and 1% case of postpartum haemorrhage of more than 500 ml due to atony of the uterus in group-B. One patient in the non-squatting position had to have a caesarean section due to persistent occipito posterior position. There was no significant difference in the apgar scores, foetal heart rate patterns or requirement of neonatal resuscitation.

CONCLUSION: It appears that squatting position may result in less instrumental deliveries, extension of episiotomies and perineal tears

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Comparaison entre accouchement allongé et accroupi : moins d’extractions instrumentales, de [ extention of episiotomies = déchirures sur épisiotomie?] et de déchirures périnéales dans le groupe accroupi.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ position en cours de travail ; déchirures ; cicatrices ; épisiotomie

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 10 May 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)