Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2055

Créée le : 26 Jun 2007
Modifiée le : 31 Mar 2009

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Genetic characterisation of circulating fetal cells allows non-invasive prenatal diagnosis of cystic fibrosis. Prenat Diagn 2006; 26: 906–916.

Auteur·e(s) :

Ali Saker, Alexandra Benachi, Jean Paul Bonnefont, Arnold Munnich, Yves Dumez, Bernard Lacour, Patrizia Paterlini-Brechot

Année de publication :

2006

URL(s) :


https://doi.org/10.1002/pd.1524

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Objectives Cystic fibrosis (CF) is an autosomal recessive disease due to mutations in the cystic fibrosis transmembrane conductance regulator (CFTR) gene. The purpose of this study was to develop a molecular method to characterise both paternal and maternal CFTR alleles in DNA from circulating fetal cells (CFCs) isolated by ISET (isolation by size of epithelial tumour/trophoblastic cells).

Methods
The molecular protocol was defined by developing the F508del mutation analysis and addressing it both to single trophoblastic cells, isolated by ISET and identified by short tandem repeats (STR) genotyping, and to pooled trophoblastic genomes, thus avoiding the risk of allele drop out (ADO). This protocol was validated in 100 leucocytes from F508del carriers and subsequently blindly applied to the blood (5 mL) of 12 pregnant women, at 11 to 13 weeks of gestation, whose offspring had a 1/4 risk of CF. Ten couples were carriers of F508del mutation, while two were carriers of unknown CFTR mutations.

Results
Results showed that one fetus was affected, seven were heterozygous carriers of a CFTR mutation, and four were healthy homozygotes. These findings were consistent with those obtained by chorionic villus sampling (CVS).

Conclusion
Our data show that the ISET-CF approach affords reliable prenatal diagnosis (PND) of cystic fibrosis and is potentially applicable to pregnant women at risk of having an affected child, thus avoiding the risk of iatrogenic miscarriage. Copyright _ 2006 John Wiley & Sons, Ltd.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ pathologies nouveau-né ; dépistage ; diagnostic prénatal

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 26 Jun 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)