Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2104

Créée le : 17 Feb 2008
Modifiée le : 24 Dec 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

A randomized trial of the effects of dietary counseling on gestational weight gain and glucose metabolism in obese pregnant women. International Journal of Obesity advance online publication 29 January 2008.

Auteur·e(s) :

S Wolff, J Legarth, K Vangsgaard, S Toubro1 and A Astrup

Année de publication :

2008

URL(s) :

http://www.nature.com/ijo/journal/vaop/ncurrent/ab…
https://doi.org/10.1038/sj.ijo.0803710

Résumé (français)  :

Essai randomisé sur le effets des conseils nutritionnels sur la prise de poids gestationnelle et sur le métabolisme glucidique chez les femmes enceintes obèses

Objectifs: 10 heures de consultation de diététique peuvent-elles réduire la prise de poids gestationnelle des femmes obèses, et cette réduction a-t-elle un impact sur les modifications du métabolisme glucidique induites par la grossesse?

Conception: essai clinique randomisé portant sur la réduction ou non de la prise de poids gestationnelle à 6-7 kg par 10 consultations diététiques d’une heure.

Sujets: 50 femmes enceintes obèses, de type européen, non fumeuses, non diabétiques, randomisées dans un groupe d’intervention (n=23, 28 ans plus ou moins 4, indice de masse corporelle (IMC) avant la grossesse de 35 plus ou moins 4 kg m2), et dans un groupe de contrôle (n=27, 30 ans plus ou moins 5, IMC avant grossesse 35 plus ou moins 3 kg m-2).

Mesures: l’évolution du poids est mesurée au début de l’étude (15 semaines), à 27 semaines, et à 36 semaines de gestation. L’apport alimentaire est mesuré, pour chacune des trois semaines, par un pesage des aliments pendant 7 jours ; les prélèvements de sang sont effectués pour dosage de [fasting s-insulin, s-leptin, b-glucose, et 2-h b-glucose] suite à test de tolérance de glucose oral.

(traduction des quelques lignes précédentes est à revoir)

Résultats: les femmes du groupe d’intervention ont réussi à limiter leur apport énergétique, et ont limité leur prise de poids gestationnelle à 6,6kg, contre 13,3 kg dans le groupe de contrôle (P=0.002, intervalle de confiance (CI) 95% : 2.6–10.8 kg). A 27 semaines [s-insulin] et [s-leptin] sont chacune réduites de 20% dans le groupe d’intervention, comparé au groupe de contrôle. Différence moyenne : -16 pmol l-1 (P=0.04, 95% CI: -32 to -1) pour l’insuline et -23 ng ml-1 (P=0.004, 95% CI: -39 to -8) par la leptine. A 36 semaines de gestation, [s-insuline] est encore réduite de 23% (-25 pmol l-1 (-47 to -4, P=0.022) et les [fasting b-glucose] sont réduits de 8% comparé au groupe de contrôle (-0.3 mmol l-1, -0.6 to -0.0, P=0.03).

Conclusion: il est possible de réduire la prise de poids gestationnelle chez les femmes obèses, et cela réduit les détériorations du métabolisme glycidique.

Abstract (English)  :

Objective:

Can gestational weight gain in obese women be restricted by 10-h dietary consultations and does this restriction impact the pregnancy-induced changes in glucose metabolism?

Design:

A randomized controlled trial with or without restriction of gestational weight gain to 6–7 kg by ten 1-h dietary consultations.

Subjects:

Fifty nondiabetic nonsmoking Caucasian obese pregnant women were randomized into intervention group (n=23, 28plusminus4 years, prepregnant body mass index (BMI) 35plusminus4 kg m-2) or control group (n=27, 30plusminus5 years, prepregnant BMI 35plusminus3 kg m-2).

Measurements:

The weight development was measured at inclusion (15 weeks), at 27 weeks, and 36 weeks of gestation. The dietary intakes were reported in the respective weeks by three 7-day weighed food records and blood samples for analyses of fasting s-insulin, s-leptin, b-glucose, and 2-h b-glucose after an oral glucose tolerance test were collected.

Results:

The women in the intervention group successfully limited their energy intake, and restricted the gestational weight gain to 6.6 kg vs a gain of 13.3 kg in the control group (P=0.002, 95% confidence interval (CI): 2.6–10.8 kg). Both s-insulin and s-leptin were reduced by 20% in the intervention group compared to the control group at week 27, mean difference: -16 pmol l-1 (P=0.04, 95% CI: -32 to -1) for insulin and -23 ng ml-1 (P=0.004, 95% CI: -39 to -8) for leptin. At 36 weeks of gestation, the s-insulin was further reduced by 23%, -25 pmol l-1 (-47 to -4, P=0.022) and the fasting b-glucose were reduced by 8% compared with the control group (-0.3 mmol l-1, -0.6 to -0.0, P=0.03).

Conclusions:

Restriction of gestational weight gain in obese women is achievable and reduces the deterioration in the glucose metabolism.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Chez des femmes obèses (indice de masse corporelle IMC > 35) , un programme d’entretiens diététique (10 fois 1 heure) a permis de réduire la prise de poids pendant la grossesse à 6,6 kg contre 13.3 kg pour le groupe sans entretiens. Ceci s’accompagne d’un meilleur métabolisme glucidique.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ nutrition ; poids maternel

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 17 Feb 2008

Discussion (afficher toutes les langues)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)