Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2113

Créée le : 17 Feb 2008
Modifiée le : 24 Dec 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Preventing excessive weight gain during pregnancy – a controlled trial in primary health care. European Journal of Clinical Nutrition (2007) 61, 884–891. Published online 17 January 2007

Auteur·e(s) :

T I Kinnunen, M Pasanen, M Aittasalo, M Fogelholm, L Hilakivi-Clarke, E Weiderpass, R Luoto

Année de publication :

2007

URL(s) :

http://www.nature.com/ejcn/journal/v61/n7/abs/1602…
https://doi.org/10.1038/sj.ejcn.1602602

Résumé (français)  :

Prévention de la prise de poids excessive pendant la grossesse. Essai contrôlé en soins primaires.

Objectifs: comprendre si les conseils individuels sur le régime alimentaire et l’activité physique pendant la grossesse peuvent avoir des effets positifs sur l’alimentation et le temps passé à pratiquer une activité physique de loisir, et s’ils préviennent d’une prise de poids gestationnelle excessive.

Essai contrôlé.

Lieux: 6 maternités de soins primaire (maternity clinics in primary care) en Finlande. Trois maternités ont été affectées au groupe de contrôle, trois au groupe d’intervention.

Sujets: parmi 132 primipares recrutées par 15 infirmières de santé publique (public health nurses, PHN), 105 on participé à l’étude.

Interventions: Les interventions consistaient en conseils individuels sur l’alimentation et l’activité physique de loisirs pendant 5 visites de routine auprès des infirmières de santé publique, jusqu’à 37 semaines de gestation. Le groupe de contrôle a reçu les soins classiques en suivi de maternité.

Résultats: Les conseils n’ont pas affecté la proportion de primipares qui ont dépassé la prise de poids recommandée ni le temps d’activité de loisirs, après ajustement des facteurs de confusion. La proportion de pain complet consommé comparée à la quantité hebdomadaire totale de pain a plus baissé dans le groupe de contrôle que dans le groupe d’intervention (différence 11.8%-unités, 95% intervalle de confidence (CI) 0.6–23.1, P=0.04). La part de consommation de fruits, légumes et baies est supérieure de 0.8 portions par jour (95% CI 0.3–1.4, P=0.004) et celle de fibres alimentaires est supérieure de 3.6 g/jour (95% CI 1.0–6.1, P=0.007) dans le groupe d’intervention, comparé au groupe de contrôle. Il n’y a pas eu de bébé de poids élevé (plus grand ou égal à 4000 g) dans le groupe d’intervention, mais 8 dans le groupe de contrôle (P=0.006)

Conclusions: les conseils ont aidé les femmes enceintes à maintenir la part du pain complet dans leur alimentation et à augmenter la part des légumes, fruits et fibres, mais n’a pas contribué à réduire la prise de poids excessive pendant la grossesse.

Abstract (English)  :

Objective:

To investigate whether individual counselling on diet and physical activity during pregnancy can have positive effects on diet and leisure time physical activity (LTPA) and prevent excessive gestational weight gain.
Design:

A controlled trial.

Setting:


Six maternity clinics in primary health care in Finland. The clinics were selected into three intervention and three control clinics.

Subjects:

Of the 132 pregnant primiparas, recruited by 15 public health nurses (PHN), 105 completed the study.
Interventions:

The intervention included individual counselling on diet and LTPA during five routine visits to a PHN until 37 weeks’ gestation; the controls received the standard maternity care.

Results:

The counselling did not affect the proportion of primiparas exceeding the weight gain recommendations or total LTPA when adjusted for confounders. The adjusted proportion of high-fibre bread of the total weekly amount of bread decreased more in the control group than in the intervention group (difference 11.8%-units, 95% confidence interval (CI) 0.6–23.1, P=0.04). The adjusted intake of vegetables, fruit and berries increased by 0.8 portions/day (95% CI 0.3–1.4, P=0.004) and dietary fibre by 3.6 g/day (95% CI 1.0–6.1, P=0.007) more in the intervention group than in the control group. There were no high birth weight babies (greater than or equal to4000 g) in the intervention group, but eight (15%) of them in the control group (P=0.006).

Conclusions:

The counselling helped pregnant women to maintain the proportion of high-fibre bread and to increase vegetable, fruit and fibre intakes, but was unable to prevent excessive gestational weight gain.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Etude contrôlée sur 132 femmes, 6 maternités réparties en deux groupes. Dans le groupe où des conseils ont été donnés aux femmes sur l’alimentation et l’activité physique, on constate: cela les a aidé à continuer à consommer du pain complet (alors que la consommation décroît dans l’autre groupe), plus de fruits, légumes et fibres. Mais pas d’impact sur le temps d’activité physique de loisirs ni sur la prise de poids pendant la grossesse.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ nutrition ; poids maternel

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 17 Feb 2008

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)