Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2114

Créée le : 17 Feb 2008
Modifiée le : 24 Dec 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Higher maternal dietary protein intake in late pregnancy is associated with a lower infant ponderal index at birth. European Journal of Clinical Nutrition (2007) 61, 498–508. Published online 29 November 2006

Auteur·e(s) :

K Andreasyan, A-L Ponsonby, T Dwyer, R Morley, M Riley, K Dear, J Cochrane

Année de publication :

2007

URL(s) :

http://www.nature.com/ejcn/journal/v61/n4/abs/1602…
https://doi.org/10.1038/sj.ejcn.1602552

Résumé (français)  :

Une prise plus forte de protéines (dietary protein intake) en fin de grossesse est associé à un indice pondéral de l’enfant plus bas.

But: un indice pondéral élevé à la naissance a été associé à une obésité ultérieure, et il a été suggéré que les interventions destinées à prévenir de l’obésité et de ses séquelles devraient prendre en compte de la période anténatale. C’est dans ce contexte qu’a été menée cette investigation sur l’association entre la nutrition maternelle et les données anthropométriques à la naissance.

Conception: Nous avons analysé 1040 paires mère-enfant collectées lors d’une étude en Tasmanie (Tasmanian Infant Health Survey TIHS, 1988–1989). Les données sur le régime maternel ont été mesurées à l’aide d’un questionnaire (food prequency questionnaire (FFQ)) peu après la naissance. Les mesures auxquelles on s’est intéressé sont: poids de naissance, taille de naissance, diamètre crânien, indice pondéral, rapport du périmètre crânien sur l’indice pondéral, rapport du poids du placenta sur le poids du bébé, et rapport du périmètre crânien sur la taille de naissance.

Résultats: en utilisant un modèle de régression multiple, l’augmentation absolue de 10 g de la prise de protéine par jour est associée avec une réduction du poids de naissance de 17,8 g (95% CI: -32.7, -3.0; P=0.02). La prise de protéine est aussi associée négativement à l’indice pondéral (beta=-0.01; 95% CI: -0.02, -0.00; P=0.01). Une augmentation de 1% d’hydrates de carbones (carbohydrate) a pour résultat une baisse de 1% du rapport poids du placenta sur poids de naissance. Une prise de protéine augmentée au troisième trimestre est associée à une réduction de l’indice parmi les bébés de gros poids de naissance, mais pas parmi ceux de faible poids de naissance.

Conclusions: cette étude suggère que tout effet des régimes riches en protéines sur l’anthropométrie des bébés peut impliquer des modifications de la composition du corps ; d’autres travaux sont nécessaire pour examiner la manière dont les régimes riches en protéines influencent la composition du corps à la naissance.

Abstract (English)  :

Aim:


A high ponderal index at birth has been associated with later obesity and it has been suggested that intervention to prevent obesity and its sequela should consider the antenatal period. In this context, we investigated the association between maternal nutrition and birth anthropometry.
Design:


We analyzed data on 1040 mother–infant pairs collected during the Tasmanian Infant Health Survey (TIHS), Tasmania, 1988–1989. Maternal dietary intake during pregnancy was measured by food frequency questionnaire (FFQ) applied soon after birth. Outcomes of interest were birth weight, birth length, head circumference, ponderal index, head circumference –to-ponderal index ratio, placenta-to-birth weight ratio and head circumference-to-birth length index.
Results:


In multiple regression model, an increase of 10 g of absolute protein intake/day was associated with a reduction in birth weight of 17.8 g (95% CI: -32.7, -3.0; P=0.02). Protein intake was also associated negatively with ponderal index (beta=-0.01; 95% CI: -0.02, -0.00; P=0.01). A 1 % increase in carbohydrate intake resulted in a 1% decline in placental weight relative to birth weight. Higher protein intake in the third trimester was associated with a reduced ponderal index among large birth weight infants but not low birth weight infants.
Conclusions:


This raises the possibility that any effect of high protein in altering infant anthropometry at birth may involve changes in body composition and future work to examine how a high-protein diet influences body composition at birth is warranted.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Liens entre le régime de la mère (proétéines et hydrates de carbones) et certains indicateurs de poids ou indice corporel du bébé, de périmètre crânien, de placenta. Les conclusions ne sont pas évidentes à interpréter au premier abord. Plus la mère prend de protéines, plus les bébés ont un indice pondéral faible. Si on en prend plus en fin de grossesse, les gros bébés sont moins gros, mais pas les petits bébés.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ nutrition ; poids maternel

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 17 Feb 2008

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)