Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 
 Español 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3076 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2115

Créée le : 17 Feb 2008
Modifiée le : 24 Dec 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Major dietary patterns in pregnancy and fetal growth. European Journal of Clinical Nutrition advance online publication 28 March 2007.

Auteur·e(s) :

V K Knudsen, I M Orozova-Bekkevold, T B Mikkelsen, S Wolff, S F Olsen

Année de publication :

2007

URL(s) :

http://www.nature.com/ejcn/journal/vaop/ncurrent/a…
https://doi.org/10.1038/sj.ejcn.1602745

Résumé (français)  :

Grand modèles de nutrition et croissance foetale.

Objectifs: investiguer les associations possibles entre le régime maternel pendant la grossesse et la croissance foetale.

Méthode: utilisation d’une analyse factorielle pour explorer les modèles nutritionnels chez les femmes enceintes. L’association du modèle nutritionnel de la mère et de la croissance foetale (en terme de faible faible poids par rapport à l’âge gestationnel (retard de croissance in utero, RCIU) a été recherché par régression logistique. Etude de cohorte prospective, qui a consisté à informer 44 612 femmes au Danemark.

Résultats: deux grands modèles de nutrition ont été définis: le premier modèle est caractérisé par la viande rouge, la viande transformée (processed meat) et les laitages riches en matières grasses. Le second modèle est caractérisé par des légumes, fruits, volailles et poissons. Les femmes ont été réparties dans trois groupes dépendant leurs habitudes alimentaires: le premier groupe prenait surtout de la nourriture caractérisant le premier groupe, nommé "régime occidental". Le second groupe a une préférence pour les aliments du second modèle, et a été nommé "santé réfléchie" (Health Conscious). Le troisième groupe consommait des aliments des deux modèles et a été nommé "intermédiaire".


Le rapport des cotes [odd ratio, qui représente le risque relatif] de retard de croissance in utéro (avec un poids de naissance en dessous du percentile 2,5 del’âge gestationel et du sexe) était de 0.74 (95% CI 0.64–0.86) pour les femmes du groupe "santé réfléchie" comparé à celui des femmes du groupe "occidental". Les analyses sont ajustées sur: la parité, les fumeuses ou non fumeuses, l’âge, la taille, le poids avant la naissance et le poids du père.

Conclusions: les résultats montrent que le régime pendant la grossesse basé sur la viande rouge et les viandes transformées est associé à un risque accru de retard de croissance in utéro. D’autres études sont nécessaires pour identifier les macro ou micro nutriments en cause

(Il faudrait tout de même re-vérifier s’il est tout à fait opportun de traduire SGA, small for gestational age, par RCIU)

Abstract (English)  :

Objectives:


To investigate possible associations between maternal diet during pregnancy and fetal growth.
Method:


Factor analysis was used to explore dietary patterns among pregnant women. The association between maternal dietary patterns and fetal growth (in terms of small for gestational age, SGA) was investigated by logistic regression. Prospective cohort study, including information on 44 612 women in Denmark.
Results:


Two major dietary patterns were defined: the first pattern was characterized by red and processed meat, high-fat dairy, and the second pattern was characterized by intake of vegetables, fruits, poultry and fish. Women were classified into three classes according to their diet: the first class had high intake of foods of the first dietary pattern, and was classified as ’the Western diet’, the second class preferred foods of the second pattern and was classified as the ’Health Conscious’; and the third one had eaten foods of both patterns, and was classified as the ’Intermediate’. The odds ratio of having a small for gestational-age infant (with a birth weight below the 2.5th percentile for gestational age and gender) was 0.74 (95% CI 0.64–0.86) for women in the Health Conscious class compared with women in the Western Diet class. The analyses were adjusted for parity, maternal smoking, age, height, pre-pregnancy weight and father’s height.
Conclusions:


Our results indicated that a diet in pregnancy, based on red and processed meat and high-fat diary, was associated with increased risk for SGA. Further studies are warranted to identify specific macro-, or micronutrients that may be underlying these associations.

Sumário (português)  :

Resumen (español)  :

Remarques :

Argument (français) :

Cette étude (sur plus de 44 000 femmes au Danemark) a permis d’identifier 3 grand types d’habitudes alimentaires des femmes enceintes: celles qui consomment surtout des viandes rouges, des viandes transformées et des laitages entiers ; celles qui consomment fruits, légumes, volailles et poisson ; celles qui consomment des aliments des deux groupes.
Les femmes qui consomment viandes rouges, transformées et laitages entiers ont un risque accru d’avoir un bébé de poids inférieur à son âge gestationnel.

Argument (English):

Argumento (português):

Argumento (español):

Mots-clés :

➡ nutrition ; poids maternel

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 17 Feb 2008

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)