Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3043 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2134

Créée le : 18 Feb 2008
Modifiée le : 08 Mar 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Pregnancy Weight Gain and Risk of Neonatal Complications. Obstetrics & Gynecology 2006;108:1153-1161 © 2006 by The American College of Obstetricians and Gynecologists

Auteur·e(s) :

Monique M. Hedderson, Noel S. Weiss, David A. Sacks, David J. Pettitt, Joe V. Selby, Charles P. Quesenberry, Assiamira Ferrara

Année de publication :

2006

URL(s) :

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: To examine whether pregnancy weight gains outside the Institute of Medicine (IOM) recommendations and rates of maternal weight gain are associated with neonatal complications.

METHODS: In a cohort of 45,245 women who delivered singletons at Kaiser Permanente Medical Care Program Northern California in 1996–1998 and who did not have gestational diabetes as of 24–28 weeks of gestation, we conducted a nested case–control study with three case groups: macrosomia (birth weight more than 4,500 g, n=391), neonatal hypoglycemia (plasma glucose less than 40 mg/dL, n=328), and hyperbilirubinemia (serum bilirubin 20 mg/dL or more, n=432) and one control group (n=652). Medical records were reviewed to ascertain the woman’s prepregnancy and predelivery weight.

RESULTS: Adjusting for age, race–ethnicity, parity, plasma glucose screening value, and difference in weeks between delivery and time when last weight was measured, women who gained more than recommended by the IOM were three times more likely to have an infant with macrosomia (odds ratio [OR] 3.05, 95% confidence interval [CI] 2.19–4.26), and nearly 1.5 times as likely to have an infant with hypoglycemia (OR 1.38, 95% CI 1.01–1.89), or hyperbilirubinemia (OR 1.43, 95% CI 1.06–1.93) than women whose weight gain was in the recommended range. Women who gained less than the IOM recommendations were less likely than women in the recommended range to have an infant with macrosomia (OR 0.38, 95% CI 0.20–0.70), but equally likely to have an infant with hypoglycemia or hyperbilirubinemia. Similar results were obtained using other means of categorizing weight gain during pregnancy.

CONCLUSION: Maternal weight gain above the IOM recommendations was associated with an increased risk of the outcomes studied.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Etats Unis. On évalue les risques de: bébé plus de 4,5kg, bébé en hypoglycémie et en [hyper bilirubinemie] (qui doit correspondre à une jaunisse ou ictère, sévère?) pour les femmes qui ont pris un poids supérieur ou inférieur à celui recommandé par l’institut de médecine américain. Les femmes qui ont pris au dessus des recommandations ont plus de chances d’avoir bébé gros (3 fois plus), hypoglycémie ou jaunisse (1 fois et demie plus). Celles qui ont pris moins que les recommandations ont moins de risque de gros bébé, mais mêmes risques d’hypglycémie ou jaunisse.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ macrosomie ; poids maternel

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 18 Feb 2008

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)