Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2194

Créée le : 19 Feb 2008
Modifiée le : 24 Dec 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Prediction of maternal and fetal complications in preeclampsia. Acta Obstetricia et Gynecologica Scandinavica, Volume 79, Issue 1, Page 19-23, Jan 2000

Auteur·e(s) :

HENRY NISELL, KERSTIN PALM , KERSTIN WOLFF

Année de publication :

2000

URL(s) :

http://www.blackwell-synergy.com/doi/abs/10.1034/j…
https://doi.org/10.1034/j.1600-0412.2000.079001019.x

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Introduction.

Preeclampsia is associated with an increased risk for maternal and fetal morbidity. The aim of this study was to identify factors predicting for maternal or fetal complications.

Material and methods.

One hundred and eleven patients with preeclampsia were included. Endpoint variables were maternal and fetal complications. Any of the diagnosis eclampsia, hemolysis elevated liver low platelet (HELLP) syndrome, oliguria or placental abruption was considered a maternal complication. Fetal complications were: small for gestational age (SGA) infant, umbilical artery pH<7.10 and admittance of the infant to a neonatal intensive care unit (NICU). Independent variables were maternal age, parity, gestational age, renal function, platelet count, liver enzymes and blood pressure. Logistic regression analysis was used for statistical evaluation.

Results.

The following independent significant predictors were identified: Maternal complication (n=10) was predicted only by diastolic blood pressure; odds ratio (OR) 1.13 (95% confidence interval 1.01–1.25). SGA (n=21) was associated with maternal prepregnancy weight, OR 0.94 (0.89–0.99) and gestational age at debut of preeclampsia, OR 0.97 (0.94–0.99). NICU admittance (n=31) was only predicted by gestational age at delivery, OR 0.80 (0.67–0.96). No association was found between any of the independent variables and a low umbilical artery pH (n=10).

Conclusions.

In the surveillance of patients with established preeclampsia, the value of serial blood and urine sampling, which is common practice in many obstetrical units, might be questioned.
This article is cited by:

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ éclampsie (pré-) ; poids maternel

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 19 Feb 2008

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)