Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3059 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2255

Créée le : 06 Nov 2008
Modifiée le : 07 Nov 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Management of threatened preterm delivery in France: a national practice survey (the EVAPRIMA study). BJOG: An International Journal of Obstetrics & Gynaecology Volume 115 Issue 12, Pages 1538 - 1546

Auteur·e(s) :

O. Parant, F. Maillard, V. Tsatsaris, M. Delattre, D. Subtil, F. Goffinet

Année de publication :

2008

URL(s) :

http://openurl.ingenta.com/content?genre=article&i…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

ABSTRACT

Objectives To describe the management of threatened preterm delivery (TPD) in France 3 years after publication of the French guidelines and to analyse the factors of variation of the practices observed.

Design Population-based study.

Setting Representative sample of French maternity units. The study included 107 hospitals, accounting for 20% of all French maternity units.

Population Women hospitalised for TPD during May 2005.

Methods Cross-sectional national practice survey.

Results Of the 734 admissions for TPD, 12.1% involved premature rupture of membranes and 12.9% were in utero transfers. Women admitted for TPD accounted for roughly 6% of all annual deliveries, regardless of the unit’s level of care, and 42.4% of these women delivered preterm: none delivered before 32 weeks in level 1 maternity units, 11.6% in level 2 and 88.4% in level 3. Transvaginal cervical ultrasound was performed for 54.5% of the women with intact membranes. Tocolysis was administered in 87.1% of women with intact membranes, with 45.6% of such women receiving this intervention for longer than 48 hours. First-line tocolytics used were calcium channel blockers (53.7%), beta-agonists (34.7%) or atosiban (8.8%), but their distribution differed substantially according to level of care. Maintenance tocolysis was administered to 385 women (59.8%) with intact membranes. Of the women admitted before 34 weeks, 21.1% did not receive corticosteroids.

Conclusions Practices for the management of TPD vary widely and appear to depend on the level of care. Some practices appear less than optimal, especially those related to duration of tocolysis, maintenance tocolysis, antenatal corticosteroid and use of cervical ultrasound.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ prématurés ; santé publique ; rupture des membranes

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 06 Nov 2008

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)