Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2297

Créée le : 29 Dec 2008
Modifiée le : 29 Oct 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Accoucher aux Pays-Bas : un must ? / Delivering in The Netherlands: A must? Editorial. Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction (2008) 37, 634—636.

Auteur·e(s) :

J. Nizard

Année de publication :

2008

URL(s) :


https://doi.org/10.1016/j.jgyn.2008.08.006

Résumé (français)  :

Le débat sur le lieu d’accouchement des femmes en France repose le plus souvent sur des arguments de comparaisons avec ce qui se passe chez nos voisins et, principalement, aux Pays-Bas. Or, peu de gens connaissent vraiment les indicateurs de santé en périnatalité en dehors de nos frontières, et lorsqu’il est temps de s’appuyer sur des chiffres, ressortent de vielles notions maintenant révolues. Afin de mieux comprendre comment l’obstétrique française se compare à celle de nos voisins, il faut commencer par comprendre les systèmes d’organisation des soins périnataux et le rôle que chaque professionnel joue dans le suivi de la grossesse et la prise en charge de l’accouchement et des suites de couches

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Voir commentaire du Ciane publié dans le Journal de Gynécologie Obstétrique et
Biologie de la Reproduction, et la réponse de l’auteur : http://afar.info/id=2323

Argument (français) :

Le débat sur le lieu d’accouchement des femmes en France repose le plus souvent sur des arguments de comparaisons avec ce qui se passe chez nos voisins et, principalement, aux Pays-Bas.

Argument (English):

The debate on the place of birth in France is most often based on comparisons with what is happening with our neighbors and, mainly, in the Netherlands.

Argumento (português):

O debate sobre o lugar de nascimento das mulheres na França é mais frequentemente baseado em argumentos de comparações com o que está acontecendo com nossos vizinhos e, principalmente, nos Países Baixos.

Mots-clés :

➡ santé publique ; accouchement à domicile ; mortalité périnatale

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 29 Dec 2008
➡ dernière modification : Bernard Bel — 29 Oct 2018

Articles apparentés
Ciblé par #2323   Phan, E., Akrich, M., Bel, B. (2009). À propos de « Accoucher aux Pays-Bas : un must ? », le point de vue du Ciane, collectif d’usagers de la santé. Journal de Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction. ➡ https://afar.info/id=2323
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)