Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2317

Créée le : 02 Mar 2009
Modifiée le : 02 Mar 2009

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Prenatal screening for Down syndrome: women’s involvement in decision-making and their attitudes to screening.

Auteur·e(s) :

Seror V, Ville Y.

Année de publication :

2009

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19123253?ordina…

Résumé (français)  :

Résumé de Dr. Sophie Florence
(santé.net du 2-3-09)

En France depuis 1997, en plus des échographies obstétricales, le
dépistage de la trisomie 21 est proposé à l’ensemble des femmes entre 15
et 18 semaines de grossesse. L’objectif des auteurs était d’étudier les
décisions successives des femmes enceintes par rapport au dépistage de
la trisomie 21. Entre avril et octobre 2005, durant leur hospitalisation
pour accouchement, 391 femmes ont répondu à un auto-questionnaire
portant sur leur grossesse et 341 ont été incluses.

Au total, 98% avaient eu une échographie pour la mesure de la clarté
nucale au 1er trimestre. Les tests sanguins avaient été proposés à
88,5% des femmes et réalisés chez 83,9%. Une amniocentèse avait été
proposée chez 13,5% des femmes et pratiquée chez 9,4%. Environ 40% des
femmes qui avaient eu une échographie et un dosage sanguin n’avaient pas
conscience qu’elles pourraient être confrontées, à un moment donné, à la
décision de ne pas poursuivre leur grossesse et plus de la moitié
d’entre elles n’avaient pas pensé au fait que le dépistage pouvait
aboutir à une amniocentèse.

Les auteurs ont mis en évidence 3 groupes de femmes. Les 2 principaux
différaient entre une prise de décision active (42%) et passive,
c’est-à-dire ayant délégué leur prise de décision au médecin (52%). Le
3^ème groupe était composé des femmes ayant décliné le test sanguin.
Cette étude montre que les femmes enceintes n’ont souvent pas conscience
des implications potentielles du dépistage de la trisomie 21. D’autres
études sont nécessaires pour déterminer quelles informations doivent
être délivrées. Leur impact sur le processus décisionnel devra, ensuite,
être évalué.

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: To investigate pregnant women’s decisions about and attitudes towards Down syndrome screening, i.e. ultrasound at 11-14 weeks, Maternal Serum Markers (MSM) at 11-14 or 15-17 weeks and possibly invasive testing.

METHOD: Women having given birth to a non-affected child were asked to fill in a self-administered questionnaire during their stay at the maternity unit. In order to characterize women’s decision-making behaviour, a hierarchical cluster analysis was conducted and logistic regressions were performed.

RESULTS: Four hundred women were invited to participate in the study, and 391 returned the questionnaire. Both ultrasound and biochemical screening had been proposed to 88.3% of the women. Three clusters of women who were offered ultrasound and MSM were identified. Two clusters (52% and 42% of women) differed in active versus passive involvement in decision-making. Passively involved women frequently reported unawareness of the possibility of having to make decisions about invasive testing and/or termination of pregnancy. The third cluster (6% of women) consisted of women who declined MSM. Most of the women showed a preference for first-trimester screening, but actively involved women were willing to pay more for MSM.

CONCLUSION: Providing information about the sequence of decision possibly involved in screening could contribute to better informed decisions.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ psychologie ; dépistage ; diagnostic prénatal

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 02 Mar 2009

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)