Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2320

Créée le : 31 Mar 2009
Modifiée le : 31 Mar 2009

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Effect of food intake during labour on obstetric outcome: randomised controlled trial

Auteur·e(s) :

Geraldine O’Sullivan, Bing Liu,Darren Hart, Paul Seed, Andrew Shennan

Année de publication :

2009

URL(s) :

http://www.bmj.com/cgi/content/full/338/mar24_2/b7…
https://doi.org/10.1136/bmj.b784

Résumé (français)  :

Objectifs: évaluer les effets de l’alimentation pendant le travail sur les résultats obstétriques et néonataux

Lieu: centre de naissance (birth center) dans un hôpital (teaching hospital) de Londres

Participants: 2426 femmes nullipares, non diabétiques, à terme, singleton en présentation céphalique, en cours de travail, à moins de 6 cm de dilatation

Intervention: consommation de nourriture légère ou d’eau pendant le travail

Mesures: la mesure principale est le taux de naissance vaginale spontanée. Les autres mesures comprennent: la durée du travail, le besoin d’accélaration du travail, les taux d’intervention instrumentales et césariennes, l’incidence des vomissements, et les résultats néonataux

Résultats: le taux d’accouchement vaginale spontané est le même dans les deux groupes (44% ; risque relatif 0.99, 95% intervalle de confiance 0.90 à 1.08). On n’a pas trouvé de différence cliniquement importante pour: la durée du travail (moyenne géométrique: nourriture 597 minutes, contre 612 minutes pour l’eau ratio of geometric means 0.98, 95% confidence interval 0.93 to 1.03) ; le taux de césariennes (30% v 30%; relative risk 0.99, 0.87 to 1.12) ou l’incidence des vomissements (35% v 34%; relative risk 1.05, 0.9 to 1.2). Les résultats néonataux sont aussi similaires.

Conclusions: la consommation de nourriture légère pendant le travail n’a pas eu d’impact sur les résultats obstétriques ou néonataux des participantes, et n’a pas non plus augmenté l’incidence des vomissements. Les femmes autorisées à manger pendant le travail ont des durées de travail et des taux de naissances instrumentales similaires à celles qui sont uniquement autorisées à boire.

Abstract (English)  :

Objective To investigate the effect of feeding during labour on obstetric and neonatal outcomes.
Design Prospective randomised controlled trial.

Setting Birth centre in London teaching hospital.

Participants 2426 nulliparous, non-diabetic women at term, with a singleton cephalic presenting fetus and in labour with a cervical dilatation of less than 6 cm.

Intervention Consumption of a light diet or water during labour.

Main outcome measures The primary outcome measure was spontaneous vaginal delivery rate. Other outcomes measured included duration of labour, need for augmentation of labour, instrumental and caesarean delivery rates, incidence of vomiting, and neonatal outcome.

Results The spontaneous vaginal delivery rate was the same in both groups (44%; relative risk 0.99, 95% confidence interval 0.90 to 1.08). No clinically important differences were found in the duration of labour (geometric mean: eating, 597 min v water, 612 min; ratio of geometric means 0.98, 95% confidence interval 0.93 to 1.03), the caesarean delivery rate (30% v 30%; relative risk 0.99, 0.87 to 1.12), or the incidence of vomiting (35% v 34%; relative risk 1.05, 0.9 to 1.2). Neonatal outcomes were also similar.

Conclusions Consumption of a light diet during labour did not influence obstetric or neonatal outcomes in participants, nor did it increase the incidence of vomiting. Women who are allowed to eat in labour have similar lengths of labour and operative delivery rates to those allowed water only.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; durée du travail ; protocoles ; extraction instrumentale ; nutrition ; projet de naissance ; dilatation

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 31 Mar 2009
➡ dernière modification : Bernard Bel — 31 Mar 2009

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)