Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2393

Créée le : 24 Mar 2010
Modifiée le : 24 Mar 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Infections nosocomiales en maternité au centre hospitalier universitaire de Brest du 01/01/2000 au 31/12/2005 / Hospital infections in the maternity department at Brest Hospital over a period from 2000 to 2005. Pathologie Biologie, Volume 56, numéro 2, pages 58-65 (mars)

Auteur·e(s) :

N. Rouzic a, d, , M. Faisant a, J.-L. Scheydeker c , M. Collet b , B. Lejeune a

Année de publication :

2008

URL(s) :

http://www.em-consulte.com/article/140502
https://doi.org/10.1016/j.patbio.2007.09.028

Résumé (français)  :

Les infections nosocomiales représentent un enjeu en terme de santé publique. Elles sont responsables d’une augmentation de la morbidité et occasionnent un coût important pour la collectivité. Une surveillance épidémiologique est instaurée au sein des services de gynécologie obstétrique et maternité, elle a pour but d’établir le taux d’infections nosocomiales et les facteurs de risque associés à leur survenue. Il s’agit d’une enquête d’incidence sur la période 2000–2005. Les fiches de surveillance sont remplies pour chaque accouchement. Les suspicions d’infections nosocomiales sont analysées en revues de morbidité effectuées tous les trimestres. Une requête auprès du département d’information médicale de l’hôpital a permis de rechercher des variables non présentes sur le questionnaire initial et d’effectuer une analyse plus complète. Le nombre d’IN s’élève à 118 sur 9526 accouchements, correspondant à un taux d’incidence de 1,24 %. Après un accouchement par voie basse, les facteurs de risque retrouvés sont les suivants : l’épisiotomie ou la déchirure périnéale, l’anesthésie péridurale, l’infection urinaire à l’entrée et les manœuvres instrumentales. Après une césarienne, les facteurs de risque sont : l’anesthésie générale et l’absence d’antibioprophylaxie. Le taux d’IN en maternité observé au CHU de Brest sur la période et la tendance à la diminution des infections nosocomiales observées au cours de la période laisseraient apparaître l’intérêt de la surveillance quant à la survenue des infections nosocomiales en maternité.

Abstract (English)  :

Hospital infections are at stake in terms of public health. They are responsible for increase in morbidity and involve the community in high costs. Epidemiologic surveillance has been initiated in the departments of gynecology, obstetrics and maternity with a view to making out the rate of hospital-acquired infections and the risk factors associated to them. It is an incidence survey over a period from 2000 to 2005. Surveillance slips are filled in for every childbirth. All suspicions of hospital infections are analysed in morbidity reviews every trimester. A request to the Medical Information Department of the hospital has allowed to look for variables which were not mentioned on the initial questionnaire and so carry out a more complete analysis. The number of hospital infections amounts to 118 over 9526 childbirths, corresponding to an incidence rate of 1.24%. After vaginal delivery the encountered risk factors are: episiotomy or perineal trauma, epidural anesthesia, urinary infection and the use of tools. After a caesarean section the risk factors are: general anesthesia and lack of antibioprophylaxy. The rate of hospital infections in the maternity department at Brestʼs centre hospitalier universitaire (CHU) during the considered period and the observed tendency to a decreasing of hospital infections over the same period apparently denotes the interest of surveillance in matter of hospital infections in maternity.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; déchirures ; épisiotomie ; extraction instrumentale ; péridurale ; forceps

Auteur·e de cette fiche :

Emmanuelle Phan — 24 Mar 2010
➡ dernière modification : Bernard Bel — 24 Mar 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)