Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3046 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2433

Créée le : 17 Jan 2013
Modifiée le : 17 Jan 2013

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

L’accouchement à bas risque : existe-t-il ? / Does low-risk delivery exist? Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction.

Auteur·e(s) :

F. Selvi Dogan, P. Calmelet, J. Cottenet, P. Sagota, G. Mace

Année de publication :

2013

URL(s) :

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S…
https://doi.org/10.1016/j.jgyn.2012.12.007

Résumé (français)  :


But

L’objectif principal de notre étude est d’évaluer le taux d’appel de l’obstétricien au cours des accouchements supposés à bas risque et de le comparer aux accouchements à haut risque dans une maternité publique niveau II. L’objectif secondaire est d’évaluer le taux d’intervention de l’obstétricien auprès de la patiente dans les deux groupes.
Patientes et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective portant sur 490 patientes dont 259 classées en bas risque en fonction des critères obstétricaux du réseau périnatal de Bourgogne. Les critères pris en compte pour l’appel et/ou l’intervention de l’obstétricien ont été les suivants : altération du rythme cardiaque fœtal, lactate au scalp, extraction instrumentale, césarienne, périnée complet ou compliqué, évènement grave pendant le travail (procidence du cordon, rupture utérine…), hémorragie du post-partum traitée par prostaglandine ocytocique. Le groupe à haut risque est pris comme référence pour le calcul des intervalles de confiance.

Résultats

Le taux d’appel de l’obstétricien dans le groupe bas risque est de 37 % versus 29 % pour le haut risque (IC 95 % : 0,98–2,11) (p = 0,0587). Le taux d’intervention de l’obstétricien dans le groupe bas risque est de 21 % versus 12 % pour le haut risque (IC 95 % : 1,15–3,07) (p = 0,0109).

Conclusion

L’accouchement est un processus imprévisible et potentiellement à risque. Trente-sept pour cent des patientes classées en bas risque en début de travail ont nécessité l’appel de l’obstétricien et 21 % d’entre elles ont nécessité une intervention.

Abstract (English)  :

Objectives

The main objective of our study is to evaluate the rate of call of the obstetrician during childbirth supposed in low-risk and compare it to high-risk deliveries in a maternity service level II. The secondary objective is to assess the level of intervention of the obstetrician with the patient in both groups.
Patients and methods

This is a prospective study of 490 patients including 259 classified as low risk based on obstetric criteria of Bourgogne Perinatal Network. The criteria considered for the call and/or intervention of the obstetrician were the following: altered fetal heart rate, lactate scalp, instrumental delivery, cesarean section, complete or complicated perineal, serious event during labor (cord prolapse, uterine rupture…), postpartum hemorrhage treated by prostaglandin ocytocic. The high-risk group is taken as reference for the calculation of confidence intervals.

Results

The rate of call of the obstetrician in the low versus high risk are: 37% [95% CI: 0.98–2.11] and 29% [95% CI: 1.00] (P = 0.0587). The rate of intervention of the obstetrician in the low versus high risk is 21% [95% CI: 1.15–3.07] and 12% [95% CI: 1.00] (P = 0.0109).

Conclusion

The delivery process is unpredictable and potentially risky. Thirty-seven percent of patients classified as low risk at the beginning of labour have required intervention of the obstetrician and 21% of them his intervention.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Argument (français) :

L’accouchement est un processus imprévisible et potentiellement à risque.

Argument (English):

The delivery process is unpredictable and potentially risky.

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ médecine factuelle ; santé publique ; déontologie ; risque médico-légal ; consentement éclairé

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 17 Jan 2013

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)