Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3043 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2563

Créée le : 02 Aug 2014
Modifiée le : 02 Aug 2014

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Third- and fourth-degree perineal tears among primiparous women in England between 2000 and 2012: time trends and risk factors - BJOG: An International Journal of Obstetrics & Gynaecology - Vol. 120, 12 - ISBN: 1471-0528 - p.1516-1525

Auteur·e(s) :

Gurol-Urganci, I; Cromwell, Da; Edozien, Lc; Mahmood, Ta; Adams, Ej; Richmond, Dh; Templeton, A; van der Meulen, Jh

Année de publication :

2013

URL(s) :

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/1471-05…
https://doi.org/10.1111/1471-0528.12363

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Objective

To describe the trends of severe perineal tears in England and to investigate to what extent the changes in related risk factors could explain the observed trends.


Design

A retrospective cohort study of singleton deliveries from a national administrative database.


Setting

The English National Health Service between 1 April 2000 and 31 March 2012.


Population

A cohort of 1 035 253 primiparous women who had a singleton, term, cephalic, vaginal birth.


Methods

Multivariable logistic regression was used to estimate the impact of financial year of birth (labelled by starting year), adjusting for major risk factors.


Main outcome measure

The rate of third-degree (anal sphincter is torn) or fourth-degree (anal sphincter as well as rectal mucosa are torn) perineal tears.


Results

The rate of reported third- or fourth-degree perineal tears tripled from 1.8 to 5.9% during the study period. The rate of episiotomy varied between 30 and 36%. An increasing proportion of ventouse deliveries (from 67.8 to 78.6%) and non-instrumental deliveries (from 15.1 to 19.1%) were assisted by an episiotomy. A higher risk of third- or fourth-degree perineal tears was associated with a maternal age above 25 years, instrumental delivery (forceps and ventouse), especially without episiotomy, Asian ethnicity, a more affluent socio-economic status, higher birthweight, and shoulder dystocia.


Conclusions

Changes in major risk factors are unlikely explanations for the observed increase in the rate of third- or fourth-degree tears. The improved recognition of tears following the implementation of a standardised classification of perineal tears is the most likely explanation.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ épisiotomie

Auteur·e de cette fiche :

Import 02/08/2014 — 02 Aug 2014

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)