Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2615

Créée le : 28 Oct 2015
Modifiée le : 27 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Experiences of and responses to disrespectful maternity care and abuse during childbirth; a qualitative study with women and men in Morogoro Region, Tanzania - BMC Pregnancy and Childbirth - Vol. 14, 1 - ISBN: 1471-2393 - p.268

Auteur·e(s) :

McMahon, Shannon A ; George, Asha S ; Chebet, Joy J ; Mosha, Idda H ; Mpembeni, Rose NM ; Winch, Peter J

Année de publication :

2014

URL(s) :

http://www.biomedcentral.com/1471-2393/14/268
https://doi.org/10.1186/1471-2393-14-268

Résumé (français)  :

Contexte
Les interventions visant à réduire la mortalité maternelle ont été axées sur les accouchements dans les établissements, mais dans de nombreux pays à faibles ressources, les taux d’accouchement dans les établissements sont toujours restés faibles. En Tanzanie, les structures hospitalières sont restés stables pendant plus de 20 ans. Dans le but de faire progresser la recherche et d’informer des changements de politique, ce document s’appuie sur un nombre croissant de travaux qui explorent les dimensions et les réponses aux soins irrespectueux de la maternité et aux abus commis pendant l’accouchement dans des établissements de la région de Morogoro, en Tanzanie.

Méthodes
Cette recherche s’est appuyée sur des entretiens approfondis avec 112 répondants, dont des femmes qui ont accouché au cours des 14 derniers mois, leurs partenaires masculins, des leaders de l’opinion publique et des agents de santé communautaires pour comprendre les expériences vécues et les réponses apportées aux mauvais traitements subis pendant l’accouchement. Toutes les interviews ont été enregistrées, transcrites, traduites et codées à l’aide de Atlas.ti. L’analyse s’est inspirée des principes de la théorie fondée.

Résultats
Lors de la description initiale des expériences de naissance, les femmes décrivaient les rencontres avec les prestataires de manière neutre ou satisfaisante. Lors de la vérification, les femmes ont raconté des événements ou des circonstances décrites comme abusives dans la littérature sur la santé maternelle : se sentir ignorées ou négligées ; demandes monétaires ou traitement discriminatoire ; violence verbale ; et dans de rares cas, abus physique. Les résultats étaient cohérents entre les groupes de répondants et les districts. En réponse à la maltraitance, les femmes ont décrit des stratégies d’acquiescement ou non conflictuelles : se résigner à maltraiter, rentrer chez elles ou contourner certains établissements ou prestataires. Les hommes interrogés ont décrit des approches plus affirmées : demander de meilleurs soins, verser un pot-de-vin, porter plainte et, dans un cas, avoir agressé un prestataire.

Conclusions
De nombreuses femmes tanzaniennes incluses dans cette étude ont connu des conditions défavorables lors de l’accouchement dans des établissements. Les prestataires, les femmes et leurs familles doivent être sensibilisés au droit des femmes à des soins respectueux. Les recommandations pour des recherches plus poussées comprennent des enquêtes sur la prévalence et les dimensions des soins irrespectueux et des abus, sur les mécanismes permettant aux femmes et à leurs familles de signaler et de remédier efficacement à de tels événements et aux interventions susceptibles d’atténuer la négligence ou l’isolement des femmes livreuses. Des soins respectueux sont un élément essentiel pour améliorer la santé maternelle.

Abstract (English)  :

Background
Interventions to reduce maternal mortality have focused on delivery in facilities, yet in many low-resource settings rates of facility-based birth have remained persistently low. In Tanzania, rates of facility delivery have remained static for more than 20 years. With an aim to advance research and inform policy changes, this paper builds on a growing body of work that explores dimensions of and responses to disrespectful maternity care and abuse during childbirth in facilities across Morogoro Region, Tanzania.

Methods
This research drew on in-depth interviews with 112 respondents including women who delivered in the preceding 14 months, their male partners, public opinion leaders and community health workers to understand experiences with and responses to abuse during childbirth. All interviews were recorded, transcribed, translated and coded using Atlas.ti. Analysis drew on the principles of Grounded Theory.

Results
When initially describing birth experiences, women portrayed encounters with providers in a neutral or satisfactory light. Upon probing, women recounted events or circumstances that are described as abusive in maternal health literature: feeling ignored or neglected; monetary demands or discriminatory treatment; verbal abuse; and in rare instances physical abuse. Findings were consistent across respondent groups and districts. As a response to abuse, women described acquiescence or non-confrontational strategies: resigning oneself to abuse, returning home, or bypassing certain facilities or providers. Male respondents described more assertive approaches: requesting better care, paying a bribe, lodging a complaint and in one case assaulting a provider.

Conclusions
Many Tanzanian women included in this study experienced unfavorable conditions when delivering in facilities. Providers, women and their families must be made aware of women’s rights to respectful care. Recommendations for further research include investigations of the prevalence and dimensions of disrespectful care and abuse, on mechanisms for women and their families to effectively report and redress such events and on interventions that could mitigate neglect or isolation among delivering women. Respectful care is a critical component to improve maternal health.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Les chercheurs ont interviewé 112 femmes qui ont accouché dans un établissement de santé et leurs partenaires. Elles rapportent d’abord une expérience positive ou neutre, puis lorsqu’on les interroge plus en profondeurs elles rapportent des événements ou conditions décrites comme violences obstétricales dans la littérature sur la santé maternelle: sentiment d’être ignorée ou négligée; demandes d’argent ou traitement discriminatoire; violence verbale; plus rarement violence physique (Tanzanie)

Argument (français) :

Des soins respectueux sont un élément essentiel pour améliorer la santé maternelle.

Argument (English):

Respectful care is a critical component to improve maternal health.

Argumento (português):

O cuidado respeitoso é um componente crítico para melhorar a saúde materna.

Mots-clés :

➡ protocoles ; santé publique ; traumatismes ; iatrogénie ; violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Import 28/10/2015 — 28 Oct 2015
➡ dernière modification : Bernard Bel — 27 Nov 2018

Articles apparentés
Ciblé par #3059   Marie-Laure Franeczek (2018). Violence obstétricale : essai de définition à partir de la littérature scientifique. Mémoire de gynécologie et obstétrique. ➡ https://afar.info/id=3059
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)