Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2620

Créée le : 28 Oct 2015
Modifiée le : 06 Dec 2015

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Support during birth interacts with prior trauma and birth intervention to predict postnatal post-traumatic stress symptoms - Psychology & Health - Vol. 26, 12 - ISBN: 1476-8321 - p.1553-1570

Auteur·e(s) :

Ford, Elizabeth; Ayers, Susan

Année de publication :

2011

URL(s) :


https://doi.org/10.1080/08870446.2010.533770

Résumé (français)  :

Le soutien pendant l’accouchement interagit avec les antécédents de traumatisme et les interventions pendant l’accouchement pour prédire les symptômes de stress post-traumatique

Beaucoup de femmes vivent l’accouchement comme traumatique et 2% développent des syndromes de stress post traumatique (PTS, post-traumatic stress). Cette étude examine le rôle du soutien par le professionnel de santé, et le contrôle personnel pendant la naissance dans la prédiction du PTS, après ajustement des facteurs de vulnérabilités tels que : les antécédents de traumatisme, la dépression, les “control beliefs“ et les interventions durant la naissance. Elle examine également les interactions entre le soutien, les antécédents de traumatismes et les interventions, et leur association avec les symptômes de stress post traumatique.

Méthodes
Enquête prospective longitudinale sur 138 femmes recrutées dans les établissements du système public britanique (NHS clinics). Les mesures ont été faites pendant la grossesse puis à 3 semaines et 3 mois après la naissance.

Résultats
Le soutien et le contrôle pendant la naissance n’étaient pas prédictifs des symptômes post-nataux de stress post-traumatique. Toutefois, le soutien était prédictif de symptômes de stress post-traumatique dans un sous-groupe de femmes avec antécédent de traumatisme (β = -0.41, R(2) = 16%) à 3 semaines et 3 mois post-partum. L’interaction entre interventions à la naissance et soutien était associée aux symptômes de stress post-traumatique 3 mois après la naissance, et la relation entre le soutien et les symptômes de stress post-traumtique était d’autant plus forte que la femme avait subi plus d’interventions.

Conclusions
Pour les femmes avec un antécédent de traumatisme, un niveau de soutien insuffisant/bas (“low support“) de la part des professionnels de santé est prédictif de symptômes de stress post-traumatique. Il y a aussi un effet à long terme du soutien insuffisant sur les symptômes de stress post-traumatique pour les femmes qui ont subi le plus d’interventions pendant l’accouchement.

Abstract (English)  :

BACKGROUND: Many women experience childbirth as traumatic and 2% develop post-traumatic stress disorder. This study examined the role of health practitioner support and personal control during birth as predictors of post-traumatic stress (PTS) symptoms, adjusting for vulnerability factors of prior trauma, depression, control beliefs and birth intervention. It also investigated interactions between support, prior trauma and birth intervention and their association with PTS symptoms.
METHODS: A prospective longitudinal survey of 138 women recruited from UK NHS maternity clinics. Measures were taken in pregnancy, 3 weeks and 3 months after the birth.
RESULTS: Support and control during birth were not predictive of postnatal PTS symptoms. However, support was predictive of PTS symptoms in a subset of women with prior trauma (β = -0.41, R(2) = 16%) at both 3-weeks and 3-months postpartum. The interaction of birth intervention and support was associated with PTS symptoms 3 months after birth, the relationship between support and PTS symptoms was stronger in women experiencing more intervention.
CONCLUSIONS: Low support from health practitioners is predictive of postnatal PTS symptoms in women who have a history of trauma. Longer term effects of low support on postnatal PTS symptoms are also found in women who had more intervention during birth.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Argument (français) :

Pour les femmes avec un antécédent de traumatisme, un niveau de soutien insuffisant/bas (“low support“) de la part des professionnels de santé est prédictif de symptômes de stress post-traumatique. Il y a aussi un effet à long terme du soutien insuffisant sur les symptômes de stress post-traumatique pour les femmes qui ont subi le plus d’interventions pendant l’accouchement.

Argument (English):

Low support from health practitioners is predictive of postnatal PTS symptoms in women who have a history of trauma. Longer term effects of low support on postnatal PTS symptoms are also found in women who had more intervention during birth.

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; iatrogénie ; protocoles ; santé publique ; traumatismes ; stress post-traumatique ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Import 28/10/2015 — 28 Oct 2015
➡ dernière modification : Bernard Bel — 06 Dec 2015

Articles apparentés
Ciblé par #3059   Marie-Laure Franeczek (2018). Violence obstétricale : essai de définition à partir de la littérature scientifique. Mémoire de gynécologie et obstétrique. ➡ https://afar.info/id=3059
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)