Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2639

Créée le : 28 Oct 2015
Modifiée le : 26 Jun 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Haute Autorité de Santé - Un état des lieux fondé sur des témoignages d’usagers et de professionnels : la maltraitance « ordinaire » dans les établissements de santé - Étude de Claire COMPAGNON et Véronique GHADI -

Auteur·e(s) :

Campagnon, Claire; Ghadi, Véronique

Année de publication :

2009

URL(s) :

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_915259/fr/u…

Résumé (français)  :

Écouter l’expérience et le ressenti des usagers des établissements de santé
Lieux d’excellence dans la prise en charge des patients, les établissements de santé sont aussi des lieux de vie pour les patients comme pour les professionnels qui y travaillent ; les logiques humaines, professionnelles ou d’organisation doivent se concilier, exercice délicat au quotidien. Les patients hospitalisés et leurs proches témoignent bien souvent et en même temps de l’humanité des professionnels de santé et des difficultés qu’ils ont rencontrées au sein de l’institution hospitalière.

Quelqu’un qui a fait l’expérience d’un contact avec un établissement de santé a parfois pu avoir le sentiment d’avoir été abandonné, mal ou pas informé et d’avoir été insuffisamment écouté. Il s’est parfois vu imposer des attentes interminables et inexpliquées, des entraves et des contraintes qui paraissent absurdes.

C’est ce qui est désigné par les termes de « maltraitance ordinaire». Parce qu’elle n’est pas hors du commun et que le risque le plus important de maltraitance réside dans sa banalisation, son « invisibilité » et donc son acceptation passive. D’autres l’ont appelée, à juste titre aussi, maltraitance «institutionnelle» ou «passive».

Pour cerner ce phénomène et renforcer la réflexion sur les moyens de le prévenir, la HAS a souhaité que le cabinet C.Compagnon.Conseil se mette à l’écoute des patients, de leurs proches mais aussi des professionnels et restitue ce qu’ils disent de l’univers hospitalier au quotidien.

Le rapport de Claire COMPAGNON et Véronique GHADI : un état des lieux fondé sur des témoignages d’usagers et de professionnels

Cette étude est fondée sur des témoignages de malades, de proches et de professionnels, pris tels quels, dans toute leur subjectivité. Elle ne vise donc pas à mesurer l’ampleur de ce phénomène en termes quantitatif ni à porter sur lui un jugement global. L’originalité – et les limites - de ce travail est de partir du point de vue de personnes hospitalisées, de leurs proches et de professionnels en s’appuyant sur leur libre expression : témoignages écrits, entretiens…

Une première étape vers la mise en place de démarches de bientraitance
Au-delà de l’identification du phénomène, cette étude doit permettre de repenser les organisations d’un établissement de santé et l’adaptation des pratiques professionnelles pour mieux accueillir, écouter les patients et leur entourage et faire vivre leurs droits.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Argument (français) :

Etude réalisée en 2009 pour la Haute autorité de santé (HAS) sur la maltraitance “ordinaire“ (car banalisée, et non exceptionnelle) dans les établissements de santé. Même si le rapport ne parle pas du tout d’obstétrique/maternité, il pose des bases d’analyse dans le contexte français.

Argument (English):

Study carried out in 2009 for the Haute autorité de santé (HAS) on “ordinary“ abuse (because not common, not exceptional) in health facilities. Even if the report does not speak at all about maternity obstetrics, it lays the foundations of an analysis in the French context.

Argumento (português):

Estudo realizado em 2009 para a Haute autorité de santé (HAS) sobre abuso “comum“ (porque não é comum, não é excepcional) nas unidades de saúde. Mesmo que o relatório não fale nada sobre obstetrícia da maternidade, ele estabelece as bases da análise no contexto francês.

Mots-clés :

➡ iatrogénie ; protocoles ; santé publique ; traumatismes ; violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Import 28/10/2015 — 28 Oct 2015
➡ dernière modification : Bernard Bel — 26 Jun 2018

Articles apparentés
Groupe ‘Dossier V.O. en France
#2913   ANESM (2008). La bientraitance : définition et repères pour la mise en œuvre. Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelle. ➡ https://afar.info/id=2913
#2652   Hélène Vadeboncoeur (2003). Les gestes obstétricaux violents. Les Dossiers de l’Obstétrique n° 317, juin 2003, pages 26-29 ➡ https://afar.info/id=2652
Ciblé par #2610   St-Amant, Stéphanie (2013). Déconstruire l’accouchement. Épistémologie de la naissance : entre expérience féminine, phénomène biologique et praxis technomédicale. Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sémiologie. ➡ https://afar.info/id=2610
Ciblé par #2632   OMS (2014). La prévention et l’élimination du manque de respect et des mauvais traitements lors de l’accouchement dans des établissements de soins - ➡ https://afar.info/id=2632
Ciblé par #2642   Pérez D’Gregorio, Rogelio (2010). Obstetric violence: A new legal term introduced in Venezuela - International Journal of Gynecology & Obstetrics - Vol. 111, 3 - ISBN: 00207292 - p.201-202 ➡ https://afar.info/id=2642
Ciblé par #2666   Mission ministérielle (2011). Promouvoir la bientraitance dans les établissements de santé - ➡ https://afar.info/id=2666
Ciblé par #2696   Belli, Laura F (2013). La violencia obstétrica: otra forma de violación a los derechos humanos - Obstetric violence: another form of Human Rights violation - Revista Redbioética/UNESCO - Vol. 4, 7 - ISBN: 2077-9445 - p.25-34 ➡ https://afar.info/id=2696
Ciblé par #2699   Olza Fernández, Ibone (2013). PTSD and obstetric violence - Midwifery Today with International Midwife - N°105 - ISBN: 1551-8892 - p.48-49, 68 ➡ https://afar.info/id=2699
Ciblé par #2740   Pickles, Camilla (2017). ’Obstetric Violence and the Law’: British Academy Postdoctoral Research Fellow Camilla Pickles - Oxford Law Faculty - Blog ➡ https://afar.info/id=2740
Ciblé par #2888   Marie-Hélène Lahaye (2018). Accouchement - Les femmes méritent mieux. Ed. Michalon. ISBN : 978-2-84186-876-6 ➡ https://afar.info/id=2888
Ciblé par #2889   Mélanie Déchalotte (2017). Le livre noir de la gynécologie. Ed. First. ISBN : 9782754090285 ➡ https://afar.info/id=2889
Ciblé par #2897   Sarah Poulin-Chartrand (2014). Un doctorat sur les violences obstétricales. Entretien avec Stéphanie St-Amant. Planète F Magazine. Publié le 23 avril. ➡ https://afar.info/id=2897
Ciblé par #2951   Phan, E., & Evrard, A. 2017 (2017). À propos du débat sur les violences obstétricales. Position du CIANE. Revue de Médecine Périnatale, 9(4): 201–202. ➡ https://afar.info/id=2951
Ciblé par #2952   CIANE (2017). Accouchement, mes droits, mes choix. Ciane, Fondation des femmes. Octobre ➡ https://afar.info/id=2952
Ciblé par #2955   Danielle Bousquet, Geneviève Couraud, Margaux Collet (2018). Les actes sexistes durant le suivi gynécologique et obstétrical. Rapport n°2018-06-26-SAN-034 voté le 26 juin 2018. Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes. ➡ https://afar.info/id=2955
Ciblé par #2958   Commission Nationale Consulative des Droits de l’Homme (CNCDH) (2018). Agir contre les maltraitances dans le système de santé : une nécessité pour respecter les droits fondamentaux. Avis de la CNCDH (France) adopté en séance plénière le 22 mai 2018. ➡ https://afar.info/id=2958
Ciblé par #2959   CIANE (2017). Violences obstétricales : comprendre, prévenir, réparer. Communiqué de presse, 17 octobre 2017. ➡ https://afar.info/id=2959
Ciblé par #3030   René Charles Rudigoz, Jacques Milliez, Yves Ville, Gilles Crepin, rapporteurs (2018). De la bientraitance en obstétrique. La réalité du fonctionnement des maternités. Rapport de l’Académie nationale de médecine, séance du 18 septembre. ➡ https://afar.info/id=3030
Ciblé par #3041   Nastassia Audibert (2016). « Violence obstétricale » - Émergence d’un problème public en France. Mémoire Master in International Development, PSIA – Paris School of International Affairs (Sciences Po) ➡ https://afar.info/id=3041
Ciblé par #3056   Basma Boubakri, July Bouhalier, Alison Ly, Elise Marcende, Caroline H (2017). Préconisations provisoires de l’IRASF et du SIVO contre les violences gynécologiques et obstétricales ➡ https://afar.info/id=3056
Ciblé par #3059   Marie-Laure Franeczek (2018). Violence obstétricale : essai de définition à partir de la littérature scientifique. Mémoire de gynécologie et obstétrique. ➡ https://afar.info/id=3059
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)