Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2657

Créée le : 29 Dec 2015
Modifiée le : 16 Jan 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Patients’ silence towards the healthcare system after ethical transgressions by staff: associations with patient characteristics in a cross-sectional study among Swedish female patients - BMJ Open - Vol. 2, 6 - ISBN: 2044-6055 - p.e001562-e001562

Auteur·e(s) :

Bruggemann, A. J.; Swahnberg, K.

Année de publication :

2012

URL(s) :

http://bmjopen.bmj.com/cgi/doi/10.1136/bmjopen-201…
https://doi.org/10.1136/bmjopen-2012-001562

Résumé (français)  :

Objectifs : identifier les caractéristiques des patients qui gardent le silence vis-à-vis du système de soins suite à des expériences de comportement abusif ou éthiquement injustifié des personnels de santé.

Conception : étude transversale utilisant le questionnaire Ethical Principles in Health Care (principes d’éthique de soins)

Lieu : clinique pour femmes dans le sud de la Suède

Les critères de sélection des participants étaient : patientes (femmes) ayant des rendez-vous consécutifs en consultation externe, âgées de 18 ans et plus, parlant en comprenant le suédois, et ayant une adresse connue. 534 femmes (60%) ont répondu au questionnaire. Parmi elles, 293 ont été incluses pour l’étude.

Mesure principale : combien de fois les répondantes ont gardé le silence vis-à-vis du système de soins, par rapport au nombre de fois où elles ont parlé.

Résultats
Une association a été trouvée entre le fait que les patientes gardent le silence, et un jeune âge, ainsi qu’une faible connaissance (auto-évaluée) des droits des patients. Les deux variables ont un effet indépendant dans un modèle multivarié. Pas d’association trouvé avec le statut social, le pays de naissance, la santé ou d’autres maltraitances.

Conclusion.
Ces résultats ouvrent la voie à la conception d’interventions destinées à stimuler l’expression des patients,“and open up the clinical climate, for which the responsibility lies in the hands of staff“. D’autres recherches sont nécessaires.

Abstract (English)  :

Objectives To identify which patient characteristics are associated with silence towards the healthcare system after experiences of abusive or ethically wrongful transgressive behaviour by healthcare staff. Design Cross-sectional questionnaire study using the Transgressions of Ethical Principles in Health Care Questionnaire.

Setting
A women’s clinic in the south of Sweden.

Participants
Selection criteria were: consecutive female patients coming for an outpatient appointment, ≥18-year-old, with the ability to speak and understand the Swedish language, and a known address. Questionnaires were answered by 534 women (60%) who had visited the clinic, of which 293 were included in the present study sample.

Primary outcome measure
How many times the respondent remained silent towards the healthcare system relative to the number of times the respondent spoke up.

Results
Associations were found between patients’ silence towards the healthcare system and young age as well as lower self-rated knowledge of patient rights. Both variables showed independent effects on patients’ silence in a multivariate model. No associations were found with social status, country of birth, health or other abuse.

Conclusions
The results offer opportunities for designing interventions to stimulate patients to speak up and open up the clinical climate, for which the responsibility lies in the hands of staff; but more research is needed

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Article reprenant une partie des études II et III de la thèse Bruggemann 2012 (http://afar.info/id=2658). Chez les patientes rapportant des maltraitances liées aux soins, le fait de garder le silence vis-à-vis du système de soins est associé à un jeune âge, et à des patients qui auto-évaluent leurs connaissances sur les droits des patients comme faibles. Pas d’influence du statut social, du pays de naissance, de l’état de santé ou d’autres maltraitances.

Argument (français) :

Une association a été trouvée entre le fait que les patientes gardent le silence, et un jeune âge, ainsi qu’une faible connaissance (auto-évaluée) des droits des patients. Les deux variables ont un effet indépendant dans un modèle multivarié. Pas d’association trouvé avec le statut social, le pays de naissance, la santé ou d’autres maltraitances.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; iatrogénie ; protocoles ; santé publique ; traumatismes ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Import 29/12/2015 — 29 Dec 2015
➡ dernière modification : Bernard Bel — 16 Jan 2018

Articles apparentés
Ciblé par #3059   Marie-Laure Franeczek (2018). Violence obstétricale : essai de définition à partir de la littérature scientifique. Mémoire de gynécologie et obstétrique. ➡ https://afar.info/id=3059
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)