Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2689

Créée le : 19 Mar 2016
Modifiée le : 03 Jan 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Obstetric Violence in Argentina: a Study on the Legal Effects of Medical Guidelines and Statutory Obligations for Improving the Quality of Maternal Health -

Auteur·e(s) :

Vacaflor, Herrera; Alejandro, Carlos

Année de publication :

2015

URL(s) :

https://tspace.library.utoronto.ca/handle/1807/704…

Résumé (français)  :

La violence obstétricale est un phénomène généralisé qui porte préjudice à la santé maternelle dans le monde entier. L’OMS reconnaît que les soins maltraitants et non-respectueux dans les maternités est un facteur contributif à la mortalité maternelle et infantile, et la communauté internationale a pris des mesures pour tenter d’identifier et éradiquer toutes les formes de violences obstétricales. En Amérique Latine, l’Argentine a légiféré sur l’interdiction de la violence obstétricale.

Cette thèse a pour objet d’examiner le développement du concept de violence obstétricale en Argentine, son évolution organique (“organic evolution“) d’une réglementation et recommandation médicale à une législation nationale. Cette thèse rassemble des éléments sur le degré de succès permis par ce travail de définition, d’évaluation et et de législation sur la prévention des violations des droits des femmes, à la fois dans les pratiques et à travers les actions judiciaires.

Abstract (English)  :

Obstetric Violence is a pervasive phenomenon that affects women’s maternal health worldwide. It has been recognized by the WHO that abusive and disrespectful treatment in facility-based childbirth is a contributing factor in maternal and infant mortality, and the global community has adopted steps in attempting to identify and eliminate all forms of obstetric violence. Within Latin America, Argentina has taken proactive measures legislating the proscription of obstetric violence.

This thesis seeks to examine the development of the concept of Obstetric Violence in Argentina, its organic evolution from internal medical regulations and guidelines to national legislation. The thesis will also track evidence about the degrees of success that Obstetric Violence definition, assessment and regulation have had in preventing violations of women’s rights—both on a practical level and in the legal redress of these rights through tort claims.

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Département de droit, Université de Toronto. Le travail porte sur l’Argentine. Il décrit notamment comment les organisations professionnelles se sont appropriées les standards nationaux : de façon incomplète. Il note aussi que du ministère de la santé rend compte du succès de ses actions sur l’humanisation des pratiques obstétricales, mais que les indicateurs utilisés ne correspondent pas à la réalité du terrain. Cette partie est intéressante car, bien que située dans le contexte d’un pays en particulier, elle montre le trajet à parcourir entre des standards nationaux ou internationaux et la réelle diffusion des pratiques dans les maternités.

L’autre partie du travail porte sur l’effet des recommandations médicales et de l’évolution des textes législatif au regard du droit. En fait, au travers d’unique cas de poursuite pour violence obstétricale, il décrit que les actes invasifs sans respect du consentement de la femme n’est pas retenu par les juges (il s’agissait de césarienne et épisiotomie). Le cas a uniquement traité sous l’angle de la faute médicale (épisiotomie non effectuée dans les règles de l’art)

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; iatrogénie ; protocoles ; santé publique ; traumatismes ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Import 19/03/2016 — 19 Mar 2016
➡ dernière modification : Bernard Bel — 03 Jan 2018

Articles apparentés
Ciblé par #3059   Marie-Laure Franeczek (2018). Violence obstétricale : essai de définition à partir de la littérature scientifique. Mémoire de gynécologie et obstétrique. ➡ https://afar.info/id=3059
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)