Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=27

Créée le : 12 Jul 2003
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Epidurals and Narcotics: A Shot in the Dark. In “The Thinking Woman’s Guide to a Better Birth. Practical Information for a Safe, Satisfying Childbirth.” New York: Berkley, p.125-147

Auteur·e(s) :

Goer, Henci.

Année de publication :

1995

URL(s) :

http://www.hencigoer.com/betterbirth/

Résumé (français)  :

“Péridurale et narcotiques: coup de feu dans l’obscurité”
Ce que montrent les études scientifiques:
La péridurale ralentit le travail. Elle augmente l’usage d’ocytocines, ainsi que les risques d’extraction instrumentale. Elle augmente les risques de césariennes, notamment chez les femmes primipares. Une péridurale en début de travail peut empêcher la rotation du bébé de postérieur à antérieur.
Les péridurales sont à la source de fièvres, augmentant le risque pour le bébé de devoir séjournerb en couveuse, même avec des anesthésistes expérimentés prenant toutes les précautions. Elles peuvent causer des problèmes à long terme, et même chroniques.
Le liquide anesthésiant franchit la barrière placentaire, de même que les produits narcotiques le cas échéant. Au lieu de protéger le bébé contre la détresse foetale, la péridurale peut au contraire causer de sérieuses perturbations du rythme cardiaque foetal.
Les dosages faibles et les nouvelles techniques n’ont pas diminué les effets adverses de la péridurale.
Les narcotiques affectent l’oxygénation du bébé avant la naissance, peuvent causer ensuite des problèmes respiratoires, et compromettre le début de l’allaitement.
Des injections d’eau stérile sont un moyen efficace et sans danger de soulager un intense mal au dos.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Remarques :

Pour commander l’ouvrage:
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/0399525173/

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ péridurale

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 12 Jul 2003

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)