Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3059 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2728

Créée le : 20 Aug 2017
Modifiée le : 01 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

L’épisiotomie en France en 2010 : variations des pratiques selon le contexte obstétrical et le lieu d’accouchement - Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction - Vol. 45, 7 - ISBN: 0368-2315 - p.691-700

Auteur·e(s) :

Chuilon, A. -L.; Le Ray, C.; Prunet, C.; Blondel, B.

Année de publication :

2016

URL(s) :

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S…
https://doi.org/10.1016/j.jgyn.2015.10.005

Résumé (français)  :

Analyser comment les taux d’épisiotomie varient suivant les caractéristiques des femmes et des maternités et étudier la variabilité des taux entre les maternités et les régions en France. Notre étude comprenait toutes les femmes ayant accouché par voie basse dans l’enquête nationale périnatale réalisée en France en 2010 (n=11 322). Nous avons estimé les risques relatifs ajustés d’épisiotomie (RRa), selon les caractéristiques des femmes et des maternités, et analysé la variabilité des taux entre maternités et entre régions par des régressions de Poisson multiniveaux, stratifiées sur la parité. En 2010, 26,8 % des femmes ont eu une épisiotomie (44,7 % des primipares, 14,2 % des multipares). Les principaux facteurs associés à la réalisation d’une épisiotomie étaient l’origine asiatique (primipares : RRa=1,32 [1,16–1,51] ; multipares : RRa=2,30 [1,67–3,16]), le siège (primipares : RRa=2,14 [1,87–2,21] ; multipares : RRa=3,32 [2,52–4,38]) et la voie basse instrumentale (primipares : RRa=2,04 [1,89–2,11] ; multipares : RRa=3,19 [2,74–3,72]). Les autres facteurs associés étaient : un indice de masse corporelle élevé, l’administration d’ocytocine pendant le travail, une voie basse spontanée réalisée par un obstétricien, un poids de naissance élevé et chez les multipares, un antécédent de césarienne sans voie basse antérieure et une analgésie péridurale. Les taux variaient entre les régions (primipares : de 17 à 64 % ; multipares : de 3 à 21 %). La variance était significative entre les régions et entre les maternités. Les différences entre régions et entre maternités sont peu expliquées par les caractéristiques des femmes et des nouveau-nés. Il serait utile d’étudier les attitudes et les points de vue des obstétriciens et des sages-femmes vis-à-vis de la protection du périnée pour mieux comprendre ces différences.

Abstract (English)  :

To analyze episiotomy rates according to the characteristics of women and maternity units and to study the variability of rates between units and regions. Our study included all vaginal deliveries in the National Perinatal Survey 2010 (n=11,322). We estimated the adjusted relative risk of episiotomy (aRR) according to women and maternity units characteristics, and we studied the variance between regions and hospitals using multilevel Poisson regressions, stratified on parity. In 2010, 44.7% of primiparous; 14.2% in multiparous had an episiotomy. The main associated factors were Asian origin (primiparae: aRR=1.32 [1.16–1.51]; multiparae: aRR=2.30 [1.67–3.16]), breech presentation (primiparae: aRR=2.14 [1.87–2.21]; multiparae: aRR=3.32 [2.52–4.38]) and operative vaginal delivery (primiparae: aRR=2.04 [1.89–2.11]; multiparae: aRR=3.19 [2.74–3.72]). Rates varied dramatically between regions (primiparae: 17 to 64%; multiparae: 3 to 21%). The variance was significant between regions and between maternity units after controlling for women and units characteristics. It would be useful to study the attitudes and views of obstetricians and midwives about the protection of the perineum to better understand these differences in practice.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Analyser comment les taux d’épisiotomie varient suivant les caractéristiques des femmes et des maternités et étudier la variabilité des taux entre les maternités et les régions en France.

Argument (English):

To analyze episiotomy rates according to the characteristics of women and maternity units and to study the variability of rates between units and regions.

Argumento (português):

Analisar como as taxas de episiotomia variam de acordo com as características das mulheres e maternidades e estudar a variabilidade das taxas entre maternidades e regiões na França.

Mots-clés :

➡ violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; déchirures ; épisiotomie ; déontologie ; consentement éclairé

Auteur·e de cette fiche :

Import 20/08/2017 — 20 Aug 2017
➡ dernière modification : Bernard Bel — 01 Nov 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)