Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2729

Créée le : 20 Aug 2017
Modifiée le : 01 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

La pratique de l’épisiotomie en France 10 ans après les recommandations du CNGOF : quel état des lieux ? - Gynécologie Obstétrique & Fertilité - Vol. 44, 4 - ISBN: 1297-9589 - p.232-238

Auteur·e(s) :

Clesse, C.; Lighezzolo-Alnot, J.; Hamlin, S.; De Lavergne, S.; Scheffler, M.

Année de publication :

2016

URL(s) :

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S…
https://doi.org/10.1016/j.gyobfe.2016.02.011

Résumé (français)  :

Depuis son apparition, la pratique de l’épisiotomie a connu une évolution influencée par plusieurs facteurs. Des positionnements divers ont jalonné cette pratique, jusqu’à son contexte contemporain, marqué par la publication de nombreuses recommandations prônant une réduction des taux d’épisiotomie. En France, c’est en 2005 que le Collège national des gynécologues et obstétriciens français a publié ses recommandations pour la pratique clinique dans ce domaine. Aussi il semble pertinent de se pencher aujourd’hui sur l’évolution de la pratique de l’épisiotomie 10 ans après la diffusion de ces recommandations. Les auteurs proposent une revue de littérature parcourant toutes les données épidémiologiques françaises disponibles sur l’épisiotomie, en reprenant l’ensemble des statistiques nationales et un certain nombre de statistiques locales (régionales, spécifiques à certains territoires ou maternités). Cette revue permet de retracer l’évolution globale de la pratique de l’épisiotomie en France entre 1981 et 2014, et de relever des disparités territoriales. Une discussion argumentée est proposée, en comparant ces résultats à certaines statistiques européennes. Enfin, dans le contexte spécifique à la pratique de l’épisiotomie dans le champ gynécologique-obstétrique français, les auteurs concluent leur propos en envisageant l’évolution possible de cette pratique chirurgicale ainsi que celle des recommandations de pratiques cliniques qui lui sont liées.

Abstract (English)  :

Since its creation, the practice of episiotomy has evolved, being influenced by several factors. Various stances on its use were stated, until the eventual reduction of this practice, as suggested by numerous practical guides. In 2005, the National College of Obstetricians and Gynecologists in France published its French Guidelines for Clinical practice in this area. Today, it seems appropriate to focus on the evolution of the use of episiotomy, ten years after the publication of these recommendations. The authors propose a literature review, browsing through all the available epidemiological data in France related to episiotomy, recording all national statistics and some local trends, as there are regional specificities. This review allows to follow the overall evolution of the practice of episiotomy in France between 1981 and 2014, and to identify territorial disparities. Finally, in the specific context of the practice of episiotomy in French gynecological and obstetrics field, the authors conclude it by considering the possible evolution of this surgical practice, as well as, the Clinical Practice Recommendations related to it.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Les auteurs proposent une revue de littérature parcourant toutes les données épidémiologiques françaises disponibles sur l’épisiotomie, en reprenant l’ensemble des statistiques nationales et un certain nombre de statistiques locales (régionales, spécifiques à certains territoires ou maternités).

Argument (English):

The authors propose a review of literature covering all available French epidemiological data on episiotomy, including all national statistics and a number of local statistics (regional, specific to certain territories or maternities).

Argumento (português):

Os autores propõem uma revisão da literatura cobrindo todos os dados epidemiológicos franceses disponíveis sobre episiotomia, incluindo todas as estatísticas nacionais e uma série de estatísticas locais (regionais, específicas de certos territórios ou maternidades).

Mots-clés :

➡ violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; déchirures ; épisiotomie ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Import 20/08/2017 — 20 Aug 2017
➡ dernière modification : Bernard Bel — 01 Nov 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)