Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 
 Español 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3084 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2842

Créée le : 28 Dec 2017
Modifiée le : 29 Dec 2017

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

The influence of counseling on the mode of breech birth: A single-center observational prospective study in The Netherlands. Midwifery 2017 ; 55 : e96-102.

Auteur·e(s) :

Abdessalami, S

Année de publication :

2017

URL(s) :

http://www.midwiferyjournal.com/article/S0266-6138…
https://doi.org/10.1016/j.midw.2017.09.012

Résumé (français)  :

Résumé par Marie Gélébart (JIM, 28/12/2017) :

Accoucher par le siège, un choix qui doit être bien préparé

Quelques mois après la publication, en 2000, de l’article d’Hannah (1) sur les risques de l’accouchement par le siège, le taux de césarienne programmée pour siège a explosé dans de nombreux pays. Ainsi, il est passé de 24 % à 60 % aux Pays-Bas avec, pour conséquence, une perte d’expertise dans la prise en charge de la tentative de voie basse. Une maternité néerlandaise a décidé de vérifier si le mode d’information donné aux patientes avait une influence sur leur choix de la voie d’accouchement.

Dans cet établissement, il est proposé, à toutes les patientes ayant une présentation du siège, une version par manœuvre externe, en dehors bien sûr de celles qui ont une contre-indication à la voie basse, des grossesses multiples et des utérus bicicatriciels. En cas d’échec de la version, le mode d’accouchement est discuté selon 3 façons différentes. L’une débute par la recherche des souhaits de la patiente, par une sage-femme, suivie de l’exposition des bénéfices de l’un ou l’autre des modes d’accouchement avec un focus sur les situations à bas risque et l’évaluation des chances de succès de la voie basse. En cas de refus, après analyse des barrières, la patiente rencontre l’obstétricien qui réexplique les options, et le choix final s’effectue collégialement. La deuxième façon consiste essentiellement en une présentation des résultats de l’étude d’Hannah. La troisième manière d’aborder le sujet, peu structurée, dépend des préférences de l’obstétricien. A noter que cette dernière est historiquement la plus ancienne à avoir été employée et que parmi les deux autres, le choix se fait en fonction du moment où doit se produire la version et la disponibilité des intervenants.

Trois modalités de conseil comparées

Les dossiers de 309 femmes ayant accouché d’un siège entre 2007 et 2015 ont été examinés. Dans le premier groupe (1ère technique de conseil, n=155), 58 % avaient opté pour la voie basse et parmi elles 72 % ont effectivement accouché par voie basse ; dans le 2e (2e technique de conseil, n=82) et le 3e groupe (n=72), elles n’étaient plus que, respectivement, 15 % et 24 % à la tenter avec 50 % et 47 % de succès.

Le choix du mode d’accouchement est donc significativement lié au mode d’information délivré à la patiente. Une prise en charge personnalisée semble, dans ce domaine, donner des résultats très satisfaisants.

Abstract (English)  :

Objective

Women in the Netherlands, with a fetus in breech presentation, are thoroughly counseled to make an informed choice for the mode of delivery. The aim of this study was to assess the influence of counseling techniques on women’s choices for the mode of delivery and subsequently to compare fetal and maternal outcomes of vaginal breech birth versus planned caesarean section.

Study design

We performed an observational prospective study. Data on breech deliveries were prospectively collected. We used ANOVA to identify variables influencing women’s choice for the mode of delivery.

Setting

The obstetric department of the Red Cross Hospital in Beverwijk, the Netherlands.

Participants

Women with a singleton gestation (>37 + 0 weeks) and a fetus in breech presentation were included.

Measurements and findings

Between January 2007 and December 2015 364 women were included. Counseling technique (p =<0.001) and maternal education (p = 0.046) were significantly associated with the choice of mode of delivery. Of all included women 33% (N = 119) opted for a vaginal breech delivery and 52% (N = 190) opted for a planned cesarean section. 15% (N = 55) were unexpected breeches. Of the planned vaginal delivery group 66% (N = 79) delivered vaginal, whereas 99.5% (N = 189) of the women in the planned cesarean section group underwent a planned cesarean section. There were no significant differences in maternal and neonatal outcomes.

Key conclusions

Women’s choice on the mode of delivery and the eventual modus partus of fetuses in breech presentation is strongly influenced by the counseling technique. Vaginal breech birth in low-risk women is a safe option without long term morbidity in neonates.

Implications for practice

Counselors should be aware of their influence on women’s choice for mode of delivery in breech presentation. Counseling should be done using evidence-based information.

Sumário (português)  :

Resumen (español)  :

Remarques :

L’étude Hannah http://afar.info/id=600 avait été réfutée par un de ses auteurs (voir fiche http://afar.info/id=1939). Cette réfutation devrait être prise en compte dans l’information donnée aux patientes.

Argument (français) :

Le choix du mode d’accouchement lors d’une présentation en siège est significativement lié au mode d’information délivré à la patiente. L’accouchement vaginal en siège d’une parturiente à faible risque est une option sécure sans mobidité à long terme chez le nouveau-né.

Argument (English):

Women’s choice on the mode of delivery and the eventual modus partus of fetuses in breech presentation is strongly influenced by the counseling technique. Vaginal breech birth in low-risk women is a safe option without long term morbidity in neonates.

Argumento (português):

Argumento (español):

Mots-clés :

➡ physiologie ; protocoles ; dystocie dystocies ; présentation en siège ; consentement éclairé

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 28 Dec 2017
➡ dernière modification : Bernard Bel — 29 Dec 2017

Discussion (afficher toutes les langues)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)