Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 2992 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2904

Créée le : 30 Jan 2018
Modifiée le : 30 Jan 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Neonatal Transfer Rate and Mode of Delivery from 37th Week of Gestation in a German Perinatal Center Level 1. Geburtshilfe Frauenheilkd. 2013

Auteur·e(s) :

Reinhard J., Hanker L., Sänger N., Yuan J., Louwen F.

Année de publication :

2013

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24771918
https://doi.org/10.1055/s-0032-1328435

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Introduction: Rates for caesarean section are on the rise and the reasons for this are being discussed worldwide. As the data is unclear, the identification of additional predictive factors for caesarean section is important as caesarean sections are closely linked to maternal and neonatal morbidity. The aim of the study was to identify predictive factors for the transfer of the neonate to a neonatal intensive care unit (NICU) depending on the mode of delivery. The study investigated the neonatal transfer rates for singleton and twin pregnancies delivered at ≥ 36 + 0 weeks of gestation. Material and Methods: The data of all singleton (n = 4181) and twin pregnancies (n = 305 neonates), delivered between 1 January 2009 and 31 March 2012 in the OB/Gyn Department of the University Hospital Frankfurt/M, Germany, (perinatal center level 1) were evaluated. The indications for transfer to the NICU and possible predictive factors were evaluated. Results: Our study found a two times lower neonatal transfer rate for vaginal deliveries of pregnant women without risk factors compared to women with risk factors. The following neonatal transfer rates to the NICU were noted for singleton pregnancies: 4.7 % without risk factors, 8.3 % high-risk pregnancy, 6.2 % vaginal breech delivery, 9.3 % forceps delivery, 10 % elective primary caesarean section and 14 % secondary caesarean section. There was a statistically signific.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

étude statistique du taux de transfert néo-natal en fonction du mode d’accouchement, césariennes (10 et 14%) et forceps (9%) en tête. Taux de transfert deux fois plus faible chez les accouchements sans facteurs de risques.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; pathologies nouveau-né ; extraction instrumentale ; forceps ; ventouse ; mortalité périnatale

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 30 Jan 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)