Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2911

Créée le : 05 Feb 2018
Modifiée le : 05 Feb 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Prise en charge de la tocophobie par thérapie cognitivo-comportementale : à propos d’un cas clinique. Journal de Thérapie Comportementale et Cognitive. Vol. 25, Issue 1, March 2015, Pages 3-11

Auteur·e(s) :

Pierre Petit

Année de publication :

2015

URL(s) :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/…
https://doi.org/10.1016/j.jtcc.2015.01.001

Résumé (français)  :

La tocophobie est un trouble anxieux, relativement méconnu bien qu’assez fréquent, caractérisé par une peur excessive et persistante de l’accouchement ; il s’accompagne de conduites d’évitement touchant la grossesse, malgré un désir d’enfant, ou l’accouchement, expliquant alors certains recours à l’avortement ou demandes de césarienne de convenance. Les conduites d’évitement de la situation redoutée distinguent clairement la tocophobie d’une simple peur de l’accouchement. Malgré sa fréquence et son caractère invalidant, son traitement n’a fait l’objet que de peu de travaux, et la plupart des études concernent davantage la peur de l’accouchement que la tocophobie proprement dite. Aucune étude n’a été rapportée sur la thérapie cognitivo-comportementale dans cette indication. Nous rapportons le cas d’une patiente souffrant de tocophobie primaire, caractérisée par des symptômes d’anxiété panique dans des situations diverses évoquant la grossesse ou l’accouchement ; ses peurs l’amènent à éviter la grossesse malgré son souhait d’avoir un enfant. Une thérapie cognitivo-comportementale a été conduite selon un protocole classiquement utilisé dans les phobies spécifiques. Les résultats ont été cliniquement très significatifs, permettant désormais à la patiente d’envisager sereinement l’éventualité d’une grossesse. Cette thérapie apparaît donc faisable et utile dans cette indication, et devra être confirmé dans sa validité par des études complémentaires.

Abstract (English)  :

Tokophobia is a relatively unknown, although quite frequent, anxiety disorder. It is characterized by an excessive and persistent fear of childbirth, and accompanied by avoidance behaviors that may affect pregnancy, despite the patient’s wish for a child, or childbirth. Tokophobia may explain some requests for abortions or elective Caesarean sections. The avoidance behaviors of the feared situation clearly distinguish tokophobia from a simple, and normal, fear of childbirth. Tokophobia is considered “primary” when it precedes the first conception, or “secondary” if it is consecutive to childbirth, for which the subjective experience was negative. It can also be associated with prenatal depression, of which it is a symptomatic component. This disorder can be associated with obstetric or postpartum complications. Despite its frequency and its disabling features, treatment has been the subject of little research, and most of the studies are more closely related to simple fear of childbirth rather than tokophobia. No study was identified using cognitive behavior therapy for tokophobia. The current article reports on the case of a 31-year-old patient suffering from primary tokophobia, that started in adolescence, and was characterized by symptoms of panic anxiety in various situations evoking pregnancy or childbirth. Fears led the patient to avoid pregnancy despite her desire for a child. There was no medical or other psychiatric history apart from a simple insect phobia; no sexual abuse was reported. Cognitive behavior therapy was carried out according to a protocol classically used in specific phobias; treatment was conducted in 20 sessions, over 10 months. Psychoeducation was conducted on the progression of childbirth as well as on phobic anxiety; cognitive restructuring was centered on biased representations and feelings of inability. Graded exposure to anxiety-provoking thoughts and images concerning the different stages of labour was also performed. These therapeutic tools were combined during the course of therapy given the evolution of the presenting clinical features. The results were clinically significant in reducing fears related to childbirth as shown by a 43% reduction of the total score on the adapted Traumatic Event Scale. Feelings of inability to carry out a pregnancy decreased from 9.5/10 before treatment to less than 2/10 at the end of therapy, allowing the patient to serenely consider this possibility. On the Clinical Global Impression scale, the severity of the illness decreased from 5 (“markedly ill”) to 2 (“borderline mentally ill”) and the improvement relative to baseline was rated as “very much improved”. This case report suggests that a cognitive behavior therapy protocol using conventional techniques employed in the treatment of specific phobias is both applicable and likely to induce significant clinical improvement in primary tokophobia. Further studies are needed to validate this approach.

Sumário (português)  :

Remarques :

Effets positifs de la thérapie cognitivo-comportementale dans la prise en charge de la tocophobie primaire (à relativiser : test sur un seul cas).

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ psychologie ; IVG interruption volontaire de grossesse, avortement

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 05 Feb 2018
➡ dernière modification : Bernard Bel — 05 Feb 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)